Maroc: Nécessité de réformer le statut de la femme au Maroc (conseillère du roi)

المصدر: 
Africa Time
L'évolution socio-économique du Maroc rend "nécessaire" l'amélioration du code de la famille et du statut de la femme, a déclaré dimanche Mme Zoulikha Nasri, conseillère du roi Mohammed VI lors du 13ème sommet mondial de la Femme à Marrakech (sud).
"Les textes en vigueur, bien qu'importants n'assurent plus à la femme (au Maroc) la protection et la promotion auxquelles elles aspirent", a-t-elle dit dans une intervention axée sur le "rôle de la femme dans le développement économique des Femmes".
Mme Nasri a assuré que le rôle plus actif de la femme marocaine en sein du milieu associatif lui a permis de "mieux faire connaître l'exercice de sa citoyenneté, à engager les débats autour des causes féminines et à défendre les intérêts communs à toutes les femmes au delà leurs appartenances politiques et professionnelles".

La meilleure illustration de ce rôle, a estimé la conseillère du roi, sont les doléances que les femmes ont adressées au souverain pour la révision du statut personnel des femmes afin de "corriger les injustices qu'elles subissent en matière notamment de mariage et de divorce".

"La création d'une commission royale chargée de faire évoluer ce dossier est une réponse directe au nouveau rôle de la femme", a souligné Mme Zoulikha Nasri.

Des associations marocaines de femmes réclament régulièrement la mise sur pied d'un nouveau code de la famille qui garantisse "l'égalité entre l'homme et la femme". Le code actuel, selon elles, maintient les femmes marocaines dans "un statut de mineures".

Un nouveau code de la famille sera proposé prochainement au roi Mohammed VI, avait déclaré le président de la Commission de réforme de ce code, M'hamed Boucetta désigné par le souverain pour accélérer la finalisation de ce texte.

Le 13ème sommet mondial de la Femme doit durer jusqu'à lundi 30 juin avec la participation d'environ 600 femmes, dont 30 ministres, venues de 80 pays.

Ses travaux sont axés notamment sur "les opportunités d'affaires du Maroc et dans la région", "l'exploitation des femmes et les enfants pour le profit : ce que chaque femme doit savoir" et "comment développer une organisation professionnelle des femmes?".

Des ateliers de travail sont en outre prévus sur "les réseaux stratégiques", le développement de micro-entreprises ou sur le renforcement des associations des femmes d'affaires dans le monde économique.

La première édition du sommet de la Femme s'est tenue à Montréal en 1990. Les dernières rencontres ont eu lieu à Buenos-Aires (1999), Johannesburg (2000), Hong-Kong (2001) et Barcelone (Espagne, 2002).

© Copyright AFP