Liban: Le tribunal arabe ouvre ses assises à Bayrout

المصدر: 
Libération
Le tribunal arabe permanent de lutte contre la violence à l'encontre des femmes a ouvert ses travaux vendredi dernier à Bayrout, sous le thème "La stabilité de la famille arabe et les codes de statut personnel."
A l'ouverture des travaux, la coordinatrice du tribunal (symbolique), Mme Zawya Rohana, a rappelé que, malgré les acquis réalisés par les femmes arabes, le rapport 2002 de l'ONU sur le développement humain estime à environ la moitié le nombre des femmes analphabètes dans la région et enregistrer leur absence des sphères de prise de décision.
Ces indices négatifs imposent la révision des stratégies destinées à promouvoir la participation de la femme aux activités socio-économique, ainsi que la nécessité de se pencher sur l'analyse des causes profondes entravant l'évolution du statut social de la femme, à commencer par la cellule de la famille.

Les intervenants présenteront des exposés sur la famille arabe à la lumière des codes de statut personnel en vigueur, les conventions et les traités internationaux et l'expérience des ONGs impliquées dans l'élaboration des codes de la famille.

Le tribunal arabe permanent, un forum symbolique oeuvrant à lutter contre toutes les formes de violences contre les femmes, a été crée en 1999 à Rabat à l'initiative de plusieurs ONG arabes. Il compte des représentants de 13 pays arabes, à savoir le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Mauritanie, le Soudan, l'Egypt, l'Irak, la Jordanie, la Palestine, le Liban, la Syrie, Bahrein et le Yemen.