France: Un appel pour signer une pétition pour la reconnaissance des actes de barbarie dans le meurtre de Ghofrane.

Un appel pour signer une pétition: pour la reconnaissance des actes de barbarie dans le meurtre de Ghofrane.
"Ghofrane aurait pu être une soeur, une fille ou même une amie, elle a été assasinée sauvagement et cruellement le 18 octobre 2004. Elle a subi une mort lente et pénible, elle s'est vue mourir, lapidée dans un terrain vague. Deux individus ont été mis en examin pour homicide volontaire, puis un troisième, tous mineurs. Ils ont été mis en examen pour non dénonciation du crime: le prévenu n'a pas dénoncé le crime le 18, ni le 19, ni au cour de la semaine.

Il s'est confié a sa juge pour "enfants délinquants" le 12 novembre après l'arrestation de l'accusé n° 1. Le 2ème prévenu avait déjà été incarcéré pour bracage à main armée. Ghofrane a eu droit à 31 coups de pierres et rochers sur le crâne, les dents cassées, une oreille taillée à coup de pierres, l'autre oreille où sa boucle d'oreille a été arrachée à vif, les doigts broyés par des pierres.

Malheureusement, la justice va conclure le dossier en homicide volontaire seulement, ce qui veut dire le minimum de peine possible vu leur minorité à l'heure du crime."

--La mère de la victime, Monia Haddaoui.
المصدر: 
Campaign for Ghofrane