Benin: Les articles discriminatoires pour les femmes dans le Code des personnes et de la famille du Bénin ont été mis en conformité avec la Constitution.

المصدر: 
Femmes, Droit et Développement en Afrique (WiLDAF/FeDDAF)
Le 14 juin passé, l’Assemblée Nationale du Bénin a adopté le Code des personnes et de la famille contenant les articles amendés tels que la décision DCC 02-144 du 23 décembre 2002 de la Cour Constitutionnelle le spécifiait.
Les débats ont été houleux à certains moments. Les articles qui ont suscité le plus de controverse sont celui sur le nom de la femme mariée et celui sur l’option du mariage.
Tous les deux ont été mis en conformité avec la Constitution Béninoise à la suite du travail acharné d’hommes et de femmes pour faire amender le Code préalablement adopté en juin 2002.

Ainsi, le WiLDAF/FeDDAF-Bénin a rencontré le Président de l’Assemblée Nationale, Adrien HOUNGBEDJI, en mai dernier afin de s’assurer que la mise en conformité du Code était bien inscrite à l’ordre du jour de la session parlementaire. À cette occasion, le Président a consulté la délégation sur certains articles afin de connaître leur opinion.

À la suite de l’adoption du Code le 14 juin dernier, plusieurs médias ont décrié certains articles. Pour remédier à la situation, le WiLDAF/FeDDAF-Bénin a convoqué une conférence de presse lundi le 21 juin pour éclaircir la situation et expliquer les tenants et aboutissants de certains articles. Le même jour, la coordonnatrice du réseau a participé à une émission de radio sur CAPP-FM afin d’exposer le travail fait par les députés. Ainsi, Geneviève Boko-Nadjo, magistrate et présidente de WiLDAF/FeDDAF-Bénin déclarait à IPS qu’elle « salue l'avènement du code et se félicite de la position des députés ''qui ont tenu à démontrer que la question de la polygamie ne constitue pas l'essentiel du texte et qu'il fallait regarder résolument vers l'avenir qu'ils ont le devoir de construire pour leurs progénitures''.. »

Visiblement, la mise en conformité du Code est mal comprise. Ainsi, le WiLDAF/FeDDAF-Bénin s’activera bientôt à mettre en branle un projet de vulgarisation du Code qui, nous l’espérons, viendra modifier la perception et donner une meilleure connaissance des articles qui concernent notamment les droits des femmes.

Consultez bientôt le jugement de la Cour Constitutionnelle dans le site de www.wildaf-ao.org dans la rubrique Décisions de justice sous le menu Ressources.