Soudan: Poursuite a grande echelle des violences sexuelles au Soudan, selon un responsable de l'ONU

المصدر: 
UN WFP
Pour le responsable des personnes déplacées à l'ONU, qui s'exprimait auprès de reporters au Kenya, les pressions gouvernementales en faveur des retours dans la région d'origine se poursuivent de même que les viols et violences sexuelles à grande échelle, a indiqué aujourd'hui le porte-parole de l'ONU à New York.
Le directeur de la Division des déplacements internes de l'ONU, Dennis McNamara, a déclaré à des reporters, aujourd'hui, à Nairobi au Kenya, que le Darfour connaissait une crise chronique en matière de protection à laquelle ni les agences humanitaires ni le Gouvernement du Soudan ni les donateurs ne répondaient de façon adéquate, a rapporté aujourd'hui à New York le porte-parole de l'ONU.

Soulignant que la population était traumatisée et humiliée, il a affirmé qu'en dépit des efforts acharnés de l'Union africaine, de l'ONU et des ONG [Organisations non gouvernementales], la pression et les harcèlements exercés par le Gouvernement du Soudan sur les personnes déplacées à l'intérieur du territoire pour qu'elles retournent dans leurs régions d'origine, restaient une constante.

La violence sexuelle et les viols perpétrés sur les femmes et les fillettes non seulement se poursuivent mais prennent des proportions considérables, a précisé M. McNamara qui a ajouté que les attaques se produisaient la plupart du temps lors d'expéditions à la recherche de bois de chauffe et que les victimes affirmaient que leurs assaillants étaient des Janjaouites.

Le porte-parole, Stéphane Dujarric, a indiqué par ailleurs que le gouvernement et le Mouvement populaire de libération du Soudan avaientsigné un accord portant sur une stratégie nationale anti-mines.

Enfin, au cours du week-end, le premier convoi de camions et sa cargaison d'aide alimentaire destinée aux réfugiés soudanais du Tchad ont traversé le Sahara depuis la Libye, indique le Programme alimentaire mondial (PAM).