Turquie: La Turquie vers des élections générales anticipées le 24 juin

المصدر: 
AP
Le Parti pour la Justice et le développement (AKP) au pouvoir en Turquie a demandé mercredi au Parlement de convoquer des élections générales anticipées pour le 24 juin, ouvrant peut-être la voie vers une solution à la crise politique que traverse le pays
Mardi soir, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan avait demandé au Parlement de convoquer rapidement des élections législatives anticipées, quelques heures après le revers infligé à son gouvernement et à son parti par la Cour constitutionnelle qui a invalidé le premier tour du scrutin présidentiel.
En convoquant des élections anticipées pour un gouvernement doté d'un nouveau mandat, Erdogan espère résoudre une crise qui provoque de vives tensions sur les marchés financiers et incite l'armée, garante de la laïcité du pays, à sortir de sa neutralité politique en laissant entendre qu'elle pourrait s'impliquer plus ouvertement dans le processus électoral.

"Avec la volonté de Dieu, la Turquie va retrouver la bonne voie", avait déclaré Erdogan aux journalistes dans la nuit de mardi à mercredi, faisant allusion à la stabilité politique et économique dont a joui la Turquie au cours des dernières années.

Alors que la Cour constitutionnelle a annulé mardi le premier tour de l'élection présidentielle par le Parlement, le chef du gouvernement s'est prononcé en faveur de l'élection du président turc au suffrage universel direct. "Si le Parlement ne réussit pas à élire le président, alors nous porterons la question devant la nation et ouvrirons la voie à l'élection du président par vote populaire", avait ajouté M. Erdogan.

"Cette décision de la Cour constitutionnelle a bloqué le système démocratique parlementaire", avait-il regretté. "Pour sortir de ce blocage et éviter qu'une minorité impose sa volonté à la majorité, la seule issue est d'en appeler au peuple. Alors nous allons en appeler au peuple".