Tunisie: Déclaration de solidarité: Association Tunisienne des femmes democrates

المصدر: 
ATFD
"Déclaration de solidarité: Non à l’oppression de la liberté de pensée…Oui à la liberté d’opinion."
"L’ATFD suit avec une grande inquiétude la campagne de dénigrement et de diffamation dont est sujette la chercheure universitaire Madame Saloua Charfi suite à sa publication d’une étude portant sur la place réservée aux femmes dans les Fatwas diffusées sur le Net.
Cette campagne, menée par des personnes connus pour leur appartenance au courant fondamentaliste et conservateur, a mis en évidence l’essence de leur projet de société salafiste. Elle s’est caractérisée par sa violence et sa brutalité et vise à semer le doute sur la personne de Saloua Charfi, à l’accuser de trahison et d’hérésie, portant ainsi atteinte à sa dignité et à son droit fondamental à la liberté d’expression, de penser et de croyance.

Cette campagne s’ajoute à tant d’autres menées par les partisans de ce courant qui ne cessent de se manifester pour contrecarrer l’expression des femmes et de leur aspiration à une société sans discrimination, sans violence et sans exclusion comme ils l’ont fait contre Nawal El Saadawi, Hakima Chaoui, Raja Ben Slama, l’ATFD et autres, et chaque fois que les femmes exercent leurs droits et agissent en citoyennes.

L’ATFD face à cette nouvelle campagne:

1. exprime sa solidarité totale et de principe avec l’amie Saloua Charfi pour son droit d’expression, d’écriture et de création sans aucune restriction;

2. dénonce toutes les campagnes qui ont pour objectif de faire taire les voix libres et de museler la liberté d’expression de la part de ceux qui se sont imposés comme tuteurs de la religion et de la vie…;

3. refuse toutes les formes de violences et de terrorisme à l’encontre des femmes autant de moyens qui ont pour objectif de museler leur voix et de perpétuer leur condition d’infériorité dans une société patriarcale fondée sur les discriminations, la domination et la marginalisation;

4. attire l’attention sur la gravité de la multiplication de campagnes de ce type qui s’efforcent d’étouffer les espaces d’expression et de dialogue existants. D’autant plus que l’Internet est devenu aujourd’hui un espace important pour le dialogue qui devrait obéir aux normes de l’éthique de discussion et du respect de l’autre, accepter la différence et le droit d’expression sans tutelle, sans pression, sans violences et sans intimidation d’où qu’elles viennent;

5. affirme son attachement aux droits des femmes aussi à s’exprimer dans ces espaces et partout ailleurs, pour dire leurs opinions, et faire leur propre lecture de la place et du statut qui leur sont réservés dans l’histoire des civilisations et des religions.

6. L’ATFD interpelle toutes les forces démocratiques et féministes à se solidariser avec toutes celles et tous ceux qui ont pris la plume pour contribuer à la construction de l’avenir de notre pays, pour que s’y épanouissent les libertés de pensée, d’expression et de création."

Khédija Chérif
P. Le Comité Directeur
La Présidente
Association Tunisienne des femmes democrates
BP 107 Cité Mahragène 1082
Tunis, Tunisie.
Tél: +(216) 71 831 135 / Fax: +(216) 71 831 525 / Email:

15 septembre 2007