Dossier 9-10: L’intégrisme: un phénomène universel

Publication Author: 
Nawal El Saadawi
التاريخ: 
décembre 1991
المرفقالحجم
Word Document93.07 كيلوبايت
number of pages: 
232
Il s’opère sous différents slogans religieux, mais il s’agit en fait d’un mouvement politique qui utilise le nom de Dieu pour justifier les injustices et la discrimination entre peuples, nations, classes, races, sexes, couleurs et confessions.

Partout où je vais dans le Monde arabe, en Afrique, en Asie, en Europe, aux Etats-Unis, en Amérique Latine, je décèle des traces d’activités de groupes intégristes œuvrant au nom de la religion.

En Italie, en Mai 1989, j’ai lu, dans un des journaux publiés à Bologne (Al Karama) un article relatant l’histoire de la Mafia en Sicile. Cet article disait que la Mafia actuelle en Italie, aux Etats-Unis et au Canada a des connections étroites avec un mouvement nommé Mouvement International pour la Libération Islamique. Les ressources économiques dudit mouvement proviennent, à l’instar de celles de la Mafia, de la vente des armes, du trafic des stupéfiants, de la spéculation sur les devises (toutes activités qui rapportent de gros bénéfices et dont l’argent est blanchi par les banques islamiques).

Les mouvements intégristes et autres groupes islamiques fanatiques puisent leur force politique en embrigadant un nombre considérable de jeunes gens, filles comme garçons, sous forme de société de réforme combattant la corruption par un retour aux valeurs des enseignements moraux de l’Islam. Ils utilisent les mosquées comme centres de recrutement, fournissent des services et de l’aide économique aux migrants pauvres venant des villages et aux étudiants, recueillent des contributions financières auprès des familles de classe moyenne et supérieure pour les investir dans les banques islamiques, en mettant en œuvre les procédés mercantilistes les plus notoires (distribution de revenus considérables), y compris la spéculation sur le marché monétaire, en monopolisant les produits essentiels et les matières premières pour s’enfuir par la suite avec le capital mobilisé et l’investir à l’étranger.

Un exemple patent de ces procédés fut présenté dans les procédures juridiques récentes engagées contre un certain nombre de sociétés d’investissement islamiques en Egypte, «Al Rayan», «Al Hoda», «Al Badr» etc...

Des dizaines de milliers d’investisseurs ont vu leur argent pratiquement confisqué par ces dites sociétés islamiques d’investissement et toute revendication de remboursement est demeurée sans suite jusqu’à ce jour.

Dans bon nombre de cas, les mouvements islamiques intégristes ont constitué des groupes militaires fanatiques tels que «Al Gihad», «Al Takfir Wa El Higra», «Al Nagoon mena el Nar», «Harakat El Tahrir El Islami, Hizb Allah» etc... Au Liban, par exemple, ces genres de groupes ont joué un rôle important dans l’accentuation et le maintien de la lutte religieuse chaque fois qu’elle semblait s’atténuer.

L’existence de l’Etat intégriste Israélite et des politiques suivies par les partis et groupes religieux juifs fanatiques, constitue un facteur capital dans la création et la propagation des tendances religieuses fanatiques et de la lutte religieuse. Les politiques et les tendances intégristes juives ne peuvent se maintenir que si le fanatisme religieux continue à se développer dans les Etats limitrophes.

Tous les intégristes, qu’ils soient musulmans, juifs, chrétiens ou autre, sont partenaires dans la tentative de créer la division, la lutte, le racisme et le sexisme ; aidant ainsi le capitalisme international à maintenir son contrôle, et à vaincre la résistance populaire aux politiques qui mènent à la guerre, à l’exploitation accentuée et à la dépendance économique dans les soi-disant pays du Tiers-Monde. Malgré tout, de temps à autre et dans un certain nombre de situations, des contradictions surgissent entre eux.

Le Liban constitue un exemple type du destin qui attend les pays où les mouvements intégristes religieux tiennent la souveraineté. Les femmes, surtout les femmes pauvres, souffrent le plus lorsque les mouvements intégristes deviennent puissants. Ces mouvements dirigent leurs attaques ouvertement contre les femmes et les groupes minoritaires.

Les mouvements fondés sur l’exploitation et la domination sentent le besoin de mobiliser les gens contre un ennemi imaginaire, et de ce fait, dans le monde arabe actuel nous sommes témoins de campagnes violentes contre les femmes et leurs droits. Les femmes ne doivent plus se faire voir, elles devraient se cloîtrer chez elles et ne devraient pas prendre part à la vie publique, elles constituent une honte et un déshonneur qui doivent être voilés, car l’essence de la nature féminine est satanique.

Jour après jour et heure après heure, les hommes de religion et les soi-disant dirigeants de mouvements et partis islamiques font des discours au sujet de la femme, donnent des conseils sur les détails de leur vie privée et familiale, et encouragent une atmosphère dans laquelle le point central est la discrimination sexuelle, le sexisme et en insistant sur le fait que les femmes constituent des objets sexuels dangereux. Par conséquent, les individus et l’opinion publique peuvent se préoccuper d’un sujet qui suscite un grand intérêt dans une société divisée, et les occupe avec de faux-problèmes plutôt que d’attirer leur attention sur les vrais problèmes économiques, sociaux et politiques auxquels ils doivent faire face s’ils entendent créer une société plus prospère, plus libre et plus juste, et si les relations entre religions, confessions, races et sexes, doivent se fonder sur l’égalité, la tolérance et un humanisme véritable.

Les mouvements intégristes constituent une entorse à toutes les religions, se présentant comme partie intégrante de la lutte pour l’amélioration de la vie. Ceci se vérifie historiquement concernant le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam. L’appel de Khomeini à assassiner l’écrivain Salman Rushdie constitue un exemple flagrant de cette entorse. L’Islam est mal interprétée par les dirigeants comme Khomeini car, à bien des égards, y compris celui du droit des femmes, l’Islam est relativement avancée par rapport à d’autres religions.

Il est donc nécessaire de créer une interprétation religieuse éclairée des différentes religions, puisque quiconque a le droit de croire, si tel est son souhait, et étant donné que la religion continuera à jouer un rôle important dans la vie d’un nombre inestimable d’individus à travers le monde.

Reproduit de: Women Against Fundamentalism
BM Box 2706, London WC1 3XX, Royaume Uni.
Bulletin WAF N° 1, novembre 1990, pp. 12-13.