Suède: Interdire le voile au bord de la piscine jugé discriminatoire

المصدر: 
AFP
Une piscine municiple de Göteborg s’est rendue coupable de discrimination envers deux musulmanes lorsque des maîtres-nageurs leur ont demandé d’ôter leur voile et de changer les vêtements qui couvraient leur corps, a jugé mardi une Cour d’appel suédoise.
“La Cour d’appel considère que les circonstances sont telles qu’il y a des raisons de croire que les femmes ont bien été discriminées lorsqu’on leur a demandé de changer leurs vêtements”, a indiqué la cour dans un communiqué, cassant ainsi un jugement rendu en mars l’année dernière.
La municipalité a été condamnée à verser à chacune d’entre elles 20.000 couronnes (2.114 euros) de dommages-intérêts. Les deux plaignantes, Houda Mourabet et Hayal Eroglu, s’étaient rendues séparément à la piscine à deux différentes occasions en avril 2004 pour y accompagner leurs jeunes enfants. Elles ne s’étaient toutefois pas baignées.

Elles portaient voile, pantalon long et tee-shirts à manches longues afin de cacher les parties de leur corps comme le prescrit leur religion. Les maîtres-nageurs ont reconnu qu’il n’y avait rien dans le réglement de la piscine relatif au port du voile, qui prévoit en revanche que les personnes fréquentant la piscine doivent porter short et tee-shirt si elles ne vont pas se baigner.

Mais ils ont souligné que leurs vêtements ne leur auraient pas permis de secourir leur enfant en cas de besoin. Des pancartes à cet effet figuraient dans l’enceinte de la piscine, ont-ils encore précisé. La Cour d’appel a estimé, contrairement au tribunal de première instance, que la ville de Göteborg n’était pas parvenue à “prouver que la requête [des maîtres-nageurs] était sans rapport avec la religion des femmes”.

29 janvier 2008