Nigeria: Les toilettes sensibles au genre rencontrent les besoins culturels des filles du Nord-Est du Nigeria

المصدر: 
AWID
"Nous sommes gênées d'utiliser les toilettes ou même d'aller chercher de l'eau dans un lieu public, puisque la religion interdit l'exhibition inutile des femmes, particulièrement durant la journée."
Notre religion ne permet pas aux femmes de trop s'exposer en public. Vous savez que la latrine du marché de Bama est vieille, sale, sans eau et n'offre pas un bon niveau d'intimité. La poste de santé maternelle de Tandari a une nouvelle toilette clôturée et propre, et pourvue en eau. Elle est appropriée pour l'usage des femmes".
En considérant les préoccupations et les intérêts des femmes lors de la conception, la localisation et la construction de toilettes publiques peuvent justifier leur utilisation ou non car elle affecte la dignité et l'intimité des femmes ainsi que l'accomplissement de leurs pratiques religieuses et d'autres obligations sociétales.

Dans le Purdah, les injonctions religieuses musulmanes restreint l'apparition des femmes dans les activités publiques, sauf sur autorisation du conjoint. A cause de cela, les femmes ont besoin d'un niveau élevé d'intimité, surtout quand il s'agit de l'utilisation des équipements publics, comme les points d'eau et les toilettes. Dans de nombreuses communautés musulmanes traditionnelles africaines, les femmes utilisent rarement les toilettes publiques par manque d'intimité.

L'acceptation et la volonté des femmes à utiliser les toilettes sont des facteurs décisifs dans l'utilisation des latrines par les enfants. Hajia Fanta Kachalla dit qu'elles ne laisseront pas leurs enfants utiliser des toilettes qu'elles pensent pas sûres. "Près de notre maison, à la gare routière il y a une vieille latrine publique dans laquelle, un homme aurait tombé l'année dernière alors qu'il y faisait ses besoins. Nous avons peur que nos enfants en soient également victimes aussi".

La propreté des toilettes est également essentielle pour leur utilisation et leur entretien. "Certaines latrines sont trop vieilles pour être utilisées alors que pour d'autres le trou est trop petit ou trop grand. Ainsi, certaines personnes se soulagent hors du trous ce qui fait qu'il y a trop de mouches et des odeurs nauséabondes". L'entretien des toilettes ne peut se faire adéquatement que si le modèle prévoit un nettoyage facile, avec des produits d'entretien accessibles à toutes les bourses et de l'eau à proximité.

Dans de nombreuses régions de l'État de Borno au Nord-Est du Nigeria, les hommes avaient l'habitude de prendre des décisions sur le modèle, le type et le bâtiment abritant les latrines dans les maisons et lieux publics. La responsabilité de l'utilisation et l'entretien des latrines ont été délégués aux femmes, car le nettoyage de la maison et des toilettes est considéré comme le travail des femmes.

Approche d'un concept de toilettes scolaires

Cette conception a changé avec l'introduction d'un projet d'AEPHA scolaire par UNICEF/DFID en 2006, dans le cadre du "Projet d'éducation des filles" (GEP). L'objectif est de créer un environnement scolaire ami des enfants, comme élément de motivation pour l'amélioration des performances en matière d'inscription, de maintien et de résultats dans l'enseignement primaire. Il est reconnu que des toilettes appropriées augmentent le taux de fréquentation scolaire des filles, ainsi les toilettes sont conçues en tenant compte de leurs besoins et leurs intérêts.

Contact: Sam Andenyang (samandenyang2000@yahoo.ca), UNICEF, consultant eau et assainissement pour l'Etat de Borno, C/O Bureau de l'OMS, N0 1 Damboa Road, Maiduguri, Etat de Borno, Nigeria