France: NPNS en hommage à Kavinda et en soutien à Lubna Al Hussein

المصدر: 
NPNS

Le Mouvement Ni Putes Ni Soumises organise ses Universités Populaires les 11 et 12 décembre prochains à Sciences Po (Paris). Dans un contexte de crispation autour du débat sur l’identité national, la burqa et les minarets, le Mouvement Ni Putes Ni Soumises réaffirme très clairement sa position sur la laïcité et sur le droit universel des femmes.

S’OPPOSER A LA BURQA avec Elisabeth Badinter, Amal Basha (qui dirige une ONG au Yemen pour le droit des femmes), Lubna Al Hussein (condamnée pour port de pantalon au Soudan), Giulana Sgrena (journaliste italienne qui fut otage en Irak en 2005) et Danièle Hoffman Rispal (députée PS de Paris).

La repolitisation de la société pour lutter contre les discriminations et faire vivre le féminisme (Laurianne Deniau, Présidente du MJS, Julien Bayou, Samir Mihi, Benoit Thieulin)

40 ans après le MLF, la présence des femmes des classes populaires - en politique avec Fadela Amara, Secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la Ville et Fathy Sidibé, ancienne présidente du Comité Belge et député de Bruxelles, et - dans le combat féministe : Diarathou Bah, auteur de « on m’a volé mon enfance », Wassyla Tamzali, Une Femme En Colère - Lettre D’Alger Aux Européens Désabusés, ainsi que des militantes du MLF, Liliane Kandel, Francoise Picq.