Sahara-Occidental: Marche Mondiale des Femmes communique: TOUTES AVEC AMINATOU HAIDAR !

المصدر: 
MMF

Nous, les femmes de la Marche Mondiale des Femmes, mouvement féministe qui lutte contre la pauvreté et contre tous types de violences faites aux femmes, voulons exprimer à Aminetu et à nos amies de l'Association des Femmes Sahraouies toute notre solidarité et notre soutien dans ces moments qui nous serrent le coeur. Nous avons besoin qu'Aminetu Haidar vive ! Sa vie est précieuse et nécessaire pour sa famille, pour son peuple et pour faire un monde un peu meilleur et un peu plus humain.

Nous savons que la position du gouvernement du Maroc n'est pas nécessairement celle du peuple marocain qui lutte quotidiennement pour une vie plus digne. Et de la même manière que sont criminalisés les résistants et résistantes du peuple dans différentes parties du monde, nous n'oublions pas qu' Aminetu et le reste de ses compagnons saraouis, privés de passeports et du droit de manifester et de donner leurs opinions, ne sont pas non plus des criminels, mais, au contraire des défenseurs pacifiques des droits humains et des droits de leur peuple.

Nous exigeons de nos gouvernements, et surtout de l'Espagne, de l'Union Européenne et des Etats-Unis qui ont de nombreuses relations et intérêts économiques avec le Maroc, qu'ils exercent une pression plus grande pour obtenir qu'Aminetu puisse avoir à nouveau son passport et retourner à El Aaiun dignement.

Nous demandons à toutes les femmes du monde leur participation dans les mobilisations collectives organisées et de prendre l'initiative de les organiser partout où ce sera nécessaire.

Cela fait 35 ans que le Sahara Occidental a été abandonné par la puissance coloniale, l'Espagne, entre les mains du Maroc qui lui dénie son droit à l'autodétermination. Depuis lors, il constitue un autre de ces conflits oubliés avec lesquels nous vivons. Pendant ce temps il y a un territoire occupé, des richesses spoliées, et un peuple composé de femmes, d'hommes et d'enfants de chair et d'os, qui souffrent, dont on ne respecte pas les droits, qu'on divise contre un mur de plus de 3000 km et qu'on expulse vers le désert.

Pour le droit à l'autodétermination du peuple saharoui !

Que vive Aminetu !

A bas le mur de la vengeance !

Solidarité féministe !

Marche Mondiale des Femmes - Le 14 décembre 2009

--------------------------------------------------
Qui est Aminatou Haidar ?

Vous avez probablement déjà reçu des nouvelles de l'état dangereux de santé de la défenseure des droits humains Aminatou Haidar (voir ci-dessous). Les autorités marocaines ont confisqué son passeport le 13 novembre 2009 et l'ont expulsée du Maroc le lendemain. Bloquée à l'aéroport de Lanzarote, aux Canaries, en Espagne, sans documents et donc sans la possibilité de rentrer chez elle, elle observe une grève de la faim depuis le 15 novembre en signe de protestation.

On dit qu'elle est  la « Gandhi Sahraoui » en raison de sa résistance et de sa lutte pacifique pour l'autodétermination de son peuple, la dénonciation de la violence et le constat de la répression marocaine au Sahara Occidental. Samedi 14 novembre, après avoir subi près de 24 heures d'isolement et d'interrogatoires, elle a été expulsée de force de El Aioun à Lanzarote (les Canaries), sans ses documents et sans pouvoir prendre ses affaires. Mère de 2 enfants, elle a reçu entre autres, le Prix des Droits Humains Robert F. Kennedy 2008, le Silver Rose Award 2007 attribué en Autriche et, une année auparavant, elle a reçu le Prix des Droits humains Jean Maria Bandrès. Elle a été nominée par le Parlement Européen pour le Prix des Droits humains Andrei Sakarov. Elle a été candidate pour le prix Nobel de la Paix et AmnistyInternational (EEUU) a présenté sa candidature pour le Prix Ginetta Sagan. En 1987, âgée de 21, elle a été une des 700 personnes arrêtées pour avoir participé à un meeting qui demandait le référendum d'autodétermination. Elle est restée « disparue », sans accusation ni jugement pendant 4 ans, et a été torturée avec 17 autres femmes sahraouies. En 2005 la police marocaine l'a arrêtée une nouvelle fois et l'a frappée à la suite de sa participation à une manifestation pacifique. Grâce à la pression internationale d'organisations telles que Amnisty International et le Parlement Européen, elle a été libérée après 7 mois de détention. Aminetu Haidar a depuis parcouru le monde pour dénoncer l'occupation militaire marocaine et la violation systématique des droits de la population sahraoui et pour défendre pacifiquement le droit de son peuple à l'autodétermination.

Nous vous demandons d'envoyer des courriers electroniques aux adresses e-mails suivants (en suivant les instructions données), pour demander que les authorités Espagnols et Européenes fassent pression sur les authorités marocaines pour qu'Aminatou puisse rentrer chez elle. Veuillez aussi regarder la campagne de Amnesty International en solidarité avec Aminatou et y adhérer si cela vous semble important.

Dans l'espace de l'e-mail à sujet’, écrivez : "AMINATOU HAIDAR SE NOS MUERE"
 
Envoyez l'e-mail à :
acreditaciones@mpr.es, maciej.popowski@europarl.europa.eu, epmadrid@europarl.europa.eu, sonia.dona-perez@diplomatic.gouv.fr,  InfoDesk@ohchr.org, dirk.debacker@consiliu.europa.eu, eurobarometer@ec.europa.eu, leonor.ribeiro-da-silva@ec.europa.eu, ofiprensa@psoe.es, atencion@pp.es, cdc@convergencia.cat, comunicacion@izquierda-unida.es, prensa@upyd.es, prensa@coalicioncanaria.org
 
L'e-mail sera envoyer à : La Moncloa,  Le parlement Européen, Le Bureau du parlement Européen en Espagne, Eliseo, Les Nations Unis, le Haut Commissaire des Droits Humains, Le conseil de l'Europe, La Commission Européenne, des parti politiques de l’Espagne : PSOE, PP, CIU, IU, UPyD, Coalition Canarie.