Malaisie: Peine commuée contre la femme qui devait être fouettée pour avoir consommé de l'alcool

المصدر: 
Nouvelobs.com

Un tribunal islamique en Malaisie a décidé d'annuler la peine prononcée à l'encontre d'une musulmane, reconnue coupable d'avoir bu de la bière et condamnée à être fouettée, a expliqué jeudi à l'Associated Press l'avocat de la jeune femme, Adham Jamalullail, qui dit avoir reçu une lettre du sultanat de Pahang (est).

Le jugement et la condamnation -en vertu de la loi islamique- de Kartika Sari Dewi Shukarno, 32 ans, mère de deux enfants, ont défrayé la chronique en Malaisie et à l'étranger, suscitant de vives critiques et d'intenses interrogations sur l'intrusion de la loi islamique dans les affaires individuelles.

Kartika, une ancienne mannequin, aurait été la première femme ainsi sanctionnée en Malaisie. Ses coups de canne ont été commués en un service communautaire de trois semaines, a précisé Adham.

Un tribunal islamique avait ordonné en juillet que Kartika reçoive six coups de canne de rotin et paie 5.000 ringgit (1.140 euros), après avoir été prise en flagrant délit de consommation d'alcool par la police "islamique", dans une station balnéaire de l'Etat de Pahang en décembre 2007.

La consommation d'alcool est interdite aux musulmans -qui représentent 60% des 27 millions d'habitants du pays- aux termes de la loi islamique, à laquelle ils sont soumis. La plupart des contrevenants, jugés par des tribunaux islamiques, écopent d'amendes mais la loi prévoit également des peines de trois ans d'emprisonnement et des coups de canne.

Seuls trois Etats sur 13, en Malaisie, le Pahang, le Perlis et le Kelantan, recourent à des coups de canne pour consommation d'alcool. Dans les autres Etats, l'infraction est passible d'une amende.

Plus tôt cette année, trois autres femmes musulmanes ont été fouettées pour avoir eu des relations sexuelles hors mariage, une première dans le pays. Mais leurs cas n'ont été révélés qu'une fois les coups effectués. AP