Espagne: Protestations d’immigrés contre l’exclusion d’une lycéenne voilée

المصدر: 
Islam-pluriel

L’Association des travailleurs et immigrés marocains d’Espagne (Atime) a regretté vendredi l’exclusion d’une élève d’origine marocaine d’un lycée public de la région de Madrid pour port du voile islamique. « Depuis plusieurs semaines, Najwa Malha ne peut pas aller en cours dans son lycée, ce qui est contraire au droit fondamental à l’éducation garanti par la Constitution, qui prévaut sur le règlement intérieur du lycée », a déclaré à l’AFP le président de l’Atime, Kamal Ramoini.

En Espagne, les établissements règlent généralement au cas par cas la question du port du voile, qui reste relativement peu fréquent. Dans un communiqué, la direction du lycée a précisé que l’article 32 du règlement intérieur interdit « l’usage de casquettes et de tout autre vêtement qui couvre la tête. »

« Nous avons fait part de notre profond désaccord avec cette décision » aux autorités régionales et « s’il n’y a pas de résultats, nous utiliserons tous les moyens pour qu’elle intègre de nouveau sa classe », a précisé M. Ramoini. Ses camarades ont aussi manifesté leur soutien à la jeune fille, selon les médias espagnols.

Les autorités régionales ont manifesté leur soutien au lycée, en déclarant que le règlement doit « être appliqué », tout en reconnaissant que des propositions de modification allaient « être étudiées » dans le courant de la semaine prochaine.

La jeune fille espagnole d’origine marocaine, âgée de 16 ans, affirme avoir pris seule la décision de porter le voile traditionnel musulman en février dernier « contre l’avis de sa mère ».

En 2007, le cas d’une fillette portant le voile islamique, exclue puis réadmise d’une école de Gérone (nord-est), avait déjà généré une mini-polémique, mais elle était restée ponctuelle dans un pays qui n’a pas une forte tradition laïque comme la France par exemple.

18 avr, 2010

MADRID (AFP)