États-Unis: MGF n'est pas une obligation rituelle

المصدر: 
Egalité Maintenant

Le 26 avril 2010, l'Académie américaine de pédiatrie (American Academy of Pediatrics, AAP) a rendu public une déclaration de principes intitulée "Les coupures génitales rituelles chez les mineures" (Policy Statement - Ritual Genital Cutting of Female Minors) qui, de fait, appelle à la modification du droit fédéral et national pour "permettre [...] aux pédiatres d'aider les familles en proposant une entaille rituelle" telle qu'une "piqure ou incision de la peau du clitoris pour satisfaire à des obligations rituelles".

Les MGF sont une pratique traditionnelle préjudiciable présentant des risques graves pour la santé et sont considérées au niveau international comme une violation des droits humains et une forme de discrimination extrême à l'encontre des femmes et des filles. Egalité Maintenant invite l'AAP à retirer les parties de sa déclaration de principes qui, de fait, appellent à une réforme du droit fédéral et national afin de permettre aux médecins de pratiquer des "entailles" sur l'appareil génital des filles.

Egalité Maintenant appelle l'Académie américaine de pédiatrie à rétracter un segment de sa déclaration de principes cautionnant les mutilations génitales féminines de type (IV) sur les mineures.

Pour agir, cliquez ici : http://org2.democracyinaction.org/o/6208/l/fre/p/dia/action/public/?action_KEY=2933

Pour en savoir plus sur la campagne, cliquez ici : http://www.equalitynow.org/french/takeaction/newsalert/urgentalert_us_20100505_fr.html