Belgique: Une manifestation pour la burqa interdit

المصدر: 
Le Monde

La Ville de Bruxelles a décidé, jeudi 20 mai, d'interdire une manifestation contre l'interdiction de la burqa qui devait se dérouler samedi dans la capitale belge. Une organisation baptisée Muslim Rise avait appelé à défiler contre le vote récent, par les députés belges, d'un texte visant à interdire le voile intégral dans l'espace public. Plus généralement, elle appelait à la constitution d'un "front contre l'oppression des frères et sœurs musulmans". Elle espérait rassembler des milliers de manifestants venus de Belgique et d'Europe. Des actions de ce type sont d'ailleurs annoncées en France, en Grande-Bretagne et devant les ambassades belges dans d'autres pays de l'Union.

Muslim Rise, un groupe fondé récemment, dénonce aussi la "répression" qui s'exerce, selon lui, en France. Il estime nécessaire de "donner un signal pour réveiller la communauté musulmane". Il affirme que la démonstration qu'il voulait organiser à Bruxelles devait être "pacifique". La présence de militants extrémistes comme Anjem Choudary, qui prône l'instauration de la loi coranique en Grande-Bretagne, a toutefois alerté les autorités. Le pendant belge du groupe animé par M. Choudary, Sharia4Belgium, a récemment empêché une conférence de l'écrivain néerlandais Benno Barnard sur l'islam, à l'université d'Anvers.

Le bourgmestre (maire) socialiste de Bruxelles, Freddy Thielemans (PS) a pris, mercredi soir, un arrêté d'interdiction basé sur le rapport "très négatif"établi par les forces de police, qui redoutaient des incidents. Un porte-parole de la ville souligne que la demande d'autorisation ne portait aucun nom officiel et que, par ailleurs, le centre de la ville est, samedi, occupé par la traditionnelle "Zinneke Parade", un défilé censé rapprocher les quartiers et les diverses communautés de la ville.

Jean-Pierre Stroobants

 

LE MONDE pour Le Monde.fr | 20.05.10 | 14h23