Aceh: Tuniques données aux femmes à la tenue "indécente"

المصدر: 
AFP

La police de la charia (loi islamique) commencera à distribuer cette semaine des tuniques longues aux femmes qui portent des pantalons moulants, jugés indécents, dans la province d'Aceh, bastion de l'islam en Indonésie. Quelque 20.000 tuniques longues, amples et couvrant les hanches ont été confiées à la police religieuse par les autorités d'Aceh ouest. "Les femmes coupables devront se changer immédiatement, en remplaçant leur pantalon serré par la tunique, si la police de la charia les arrête", a expliqué Ramli Mansur, le régent de cette province, à l'origine de cette réglementation locale. "Nous allons accroître le nombre de raids", a-t-il averti.

La province d'Aceh, située au nord de l'île de Sumatra, applique progressivement la loi islamique depuis 2002 en vertu de son statut spécial d'autonomie au sein de l'Indonésie, le plus grand pays musulman du monde doté d'une constitution laïque.

Forte de plus de 1.500 fonctionnaires, la police de la charia est chargée de lutter contre la consommation d'alcool, les jeux d'argent, les relations sexuelles illicites et les comportements jugés indécents.

Mardi matin, ses policiers ont arrêté une trentaine de femmes dans un village d'Aceh ouest. "Quinze d'entre elles avaient une tunique à disposition et nous leur avons demandé de se changer. Nous avons conseillé aux autres de se conformer aux nouvelles réglementations", a expliqué Teuku Abdurrazak, porte-parole de la police, en précisant qu'aucune sanction n'avait été prise.

Il a reconnu que certaines d'entre elles avaient "protesté", s'interrogeant sur la base légale de cette obligation faite aux femmes de ne montrer que leur visage et leurs mains. Les tenues musulmanes courantes dans certains pays du Proche-Orient sont jusqu'à présent peu portées en Indonésie.

25 mai 2010