Syrie: Le gouvernement interdit le port du niqab à l'université

المصدر: 
Le Monde

Les étudiantes syriennes n'auront plus le droit de porter de voile couvrant leur visage à l'université, a déclaré, dimanche 18 juillet, le ministre de l'enseignement supérieur syrien Ghiyath Barakat à l'agence de presse Syria News, rapporte Al-Aribya. Toute étudiante ne respectant pas cette décision sera exclue. Le ministre a justifié ce décret en expliquant que le port du niqab allait contre les valeurs et les traditions des universités du pays. Il aurait reçu de nombreuses plaintes de parents ne souhaitant pas que leurs enfants étudient dans un environnement où règne l'extrémisme religieux, ces craintes étant plus fortes dans les universités privées. Le nombre croissant de plaintes a conduit les recteurs d'université à rencontrer le ministre de l'éducation supérieure mercredi 14 juillet, afin d'évoquer l'interdiction du niqab.

Enseignantes Exclues

Quelque 1 200 enseignantes portant le voile islamique intégral ont été exclues en juin du secteur éducatif en Syrie, a indiqué mardi 13 juillet une organisation de défense des droits de l'homme."Le ministre de l'éducation nationale Ali Saad a ordonné le mois dernier la mutation de 1 200 enseignantes portant le niqab du ministère de l'éducation à celui de l'administration locale", a déclaré à l'AFP le président de la Ligue syrienne de défense des droits de l'homme, Abdel-Karim Rihaoui.

Selon lui, cette décision a été prise à la suite de "plaintes déposées par des parents d'élèves du premier cycle d'enseignement qui y dénonçaient des abus de la part de ces enseignantes", sans préciser la nature de ces "abus". Pour le ministère, cette décision était nécessaire pour combattre l'extrémisme religieux.

En Egypte, en 2009, le port du voile intégral a été interdit à l'université Al-Azhar, la principale université d'études de l'islam sunnite. De même, les étudiantes voilées intégralement n'ont plus le droit de se présenter aux examens  dans trois universités du pays.