France/Iran: Rassemblement à Paris pour opposer au traitement infligé à Sakineh

المصدر: 
Ni Putes Ni Soumises

 À l’occasion de l’opération “100 villes pour Sakineh”, le Mouvement Ni Putes Ni Soumises, et la Ligue du Droit International des Femmes se mobilisent et organisent un rassemblement à Paris. Le même jour qu’à Berlin, New York, Madrid ou Tokyo, rassemblons nous pour nous opposer au traitement infligé à la jeune iranienne Sakineh, accusée d’adultère !

Parce que les droits des femmes sont universels, nous devons tous nous mobiliser pour que la peine de mort par lapidation qui frappe Sakineh soit annulée, et non seulement suspendue.

C’est pourquoi nous vous demandons de vous mobiliser de 3 façons très simples pour sauver cette femme :

1.    Envoyez l’appel ci-dessous à l’OHCHR (Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme) à l’adresse suivanteregistry@ohchr.org, avec Ni Putes Ni Soumises en copie : infos@niputesnisoumises.com. N’oubliez pas de remplir vos noms et prénoms dans la première phrase : Moi, prénom + nom, citoyen/ne militant/e, etc… et de signer l’appel à la fin.

2.    Mettez la photo de Sakineh en photo de profil de votre facebook le jour du rassemblement. Pour cela, il suffit d’enregistrer la photo en pièce jointe dans vos photos de profil sur votre page facebook et de la sélectionner comme photo de profil actuelle.

3.    Rejoignez nous au rassemblement du samedi 28 septembre afin de proclamer ensemble notre attachement à l’universalité des droits des femmes et notre refus de l’oppression.

Informations pratiques:

A Paris, le samedi 28 septembre de 12h à 13h30, sur le Parvis des Libertés et des Droits de l’Homme sur la Place du Trocadéro, entre le Palais Chaillot et le Musée de l’Homme, sur l’esplanade du Trocadéro (16ème arrondissement) - Métro Trocadéro - ligne 6 ou 9.

01 53 46 63 00 - infos@niputesnisoumises.com - www.niputesnisoumises.com  - www.facebook.com/niputesnisoumises"

Appel à signer et à envoyer aux adresses mails suivantes : registry@ohchr.org et infos@niputesnisoumises.com

Moi, Nom – Prénom, citoyen(ne) et militant(e) associatif, féministe, laïque, engagé(e) dans la lutte pour le droit des femmes, je me joins à la protestation internationale contre la lapidation de l’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani.

Dès le 24 juillet une première manifestation a eu lieu devant l’Ambassade d’Iran à Paris en liaison avec le groupe “One Law for All” (1)de Grande Bretagne, et une lettre avait été adressée aux autorités judiciaires iraniennes.

Il est reproché à Sakineh Mohammadi Ashtiani d’avoir eu des relations sexuelles avec un homme ce qui lui a valu de recevoir 99 coups de fouet, en présence de son fils. Les aveux publics arrachés à Sakineh devant les caméras de la télévision iranienne caractérisent les méthodes des pires dictatures. C’est une violence supplémentaire contre une femme désarmée et privée du soutien de son avocat qui a dû fuir le pays et dont la famille même est persécutée. Aujourd’hui, ces mêmes autorités déclarent vouloir maintenir la mise à mort de cette mère de famille accusée de complicité de meurtre.

Le cas de Sakineh n’est que le reflet de celui des milliers de femmes qui souffrent au quotidien, victimes de l’obscurantisme. Mener le combat sur des cas exemplaires comme celui de Sakineh, c’est aussi pointer du doigt les violences dont nous sommes aussi les témoins ici même en France. Nous nous sommes battues jusque dans l’enceinte même des Nations Unies contre le relativisme culturel : se battre contre l’obscurantisme ici, c’est aussi soutenir Sakineh, mais soutenir Sakineh impose aussi une position claire contre les intégrismes en France.

Les Nations-Unies doivent prendre leurs responsabilités et répondre à l’appel du fils de Sakineh.

Sa Commission sur la Condition des Femmes (Commission on the Statute of Women-CSW) ne peut sans se décrédibiliser (totalement) accepter la présence en son sein de la République Islamique d’Iran tant qu’elle n’aura pas aboli la lapidation.

Votre signature