Mondial féminin: le Comité d'organisation appelle l'Iran à libérer une la photographe Maryam Majd

المصدر: 
Iran

La présidente du Comité d'organisation du Mondial féminin Steffi Jones a réclamé jeudi la libération d'une photographe iranienne qui devait couvrir la compétition et qui, selon Berlin, est incarcérée en Iran. "J'appelle instamment les responsables en Iran à libérer immédiatement Maryam Majd et à la laisser se rendre au Mondial", a dit Steffi Jones.

Mercredi, le gouvernement allemand et des organisations de journalistes avaient déjà protesté contre l'arrestation de cette photographe de 25 ans le 16 juin, la veille au soir de son départ prévu pour l'Allemagne.

"Il s'agit d'un nouvel exemple tragique de l'intimidation et de la persécution des activistes des droits de la Femme par le régime iranien", avait dit le chargé des questions de droits de l'Homme auprès du ministère des Affaires étrangères, Markus Löning, dans un communiqué. "Ces derniers mois, le régime iranien a accentué ses mesures d'intimidation, arrestations et condamnations d'activistes des droits de la Femme", avait-il ajouté.

Maryam Majd a été invitée par une ancienne joueuse internationale allemande à couvrir le Mondial féminin en vue de réaliser un livre de photos. Elle avait reçu une accréditation de la Fédération internationale de football (FIFA) et réuni tous les documents nécessaires pour son voyage.

Fin juin, la cinéaste iranienne et militante des droits de la Femme Mahnaz Mohammadi a également été arrêtée à Téhéran.

Le football est un sport extrêmement populaire en Iran même si l'équipe féminine ne participe pas à ce Mondial.

VENDREDI, 01 JUILLET 2011