Tunisie: 'Halte à la violation des libertés individuelles'

المصدر: 
AFTURD

Suite aux actes de violence et de violation des libertés individuelles qui ont eu lieu dans certaines écoles, instituts et facultés et au cours desquels certaines étudiantes et professeures ont été menacées dans leur intégrité physique et morale car leur tenue vestimentaire n’aurait pas  été «  au goût » des auteurs de ces violences, l’Association des femmes Tunisiennes pour la Recherche sur le Développement (AFTURD) exprime sa totale désapprobation et condamne ces actes contraires aux principes de la République et des libertés publiques et individuelles qu’elle garantit.

L' AFTURD met en garde contre ces pratiques nombreuses et organisées qui visent, en semant la terreur,  à dissuader les femmes à exercer en toute liberté leurs droits les plus élémentaires dans les espaces publics  et à saper ainsi  des acquis  obtenus grâce aux luttes du peuple tunisien( femmes et  hommes ) durant des décennies.

L’AFTURD exprime sa solidarité totale et inconditionnelle avec toutes celles qui ont subi des actes d’intolérance, de discrimination et de violence dans tous les lieux publics.

Nous exhortons les autorités publiques à s'opposer à ce phénomène, à protéger les citoyennes et les citoyens contre toutes formes d'agressions et à appliquer la loi contre les auteurs de ce genre de pratiques.

Nous appelons la société civile à se mobiliser contre ces pratiques et exhortons  les partis politiques à se prononcer et à s'opposer aux dangers qui guettent la démocratie et les libertés dans les espaces universitaires et dans le pays en général

Pour l'AFTURD

La présidente

Radhi Belhadj Zekri