Afghanistan: Les represailles ethniques continuent

المصدر: 
Human Rights Watch
La loi des seigneurs de guerre sanguinaires continue de sévir au nord de l'Afghanistan.
La loi des seigneurs de guerre sanguinaires continue de sévir au nord de l'Afghanistan, où les observateurs de l'organisation américaine " Human Rights Watch " ont reporté fin mars de nouvelles vagues de meurtres, viols collectifs, pillages perpétrés par les factions Ouzbèkes, Tadjikes et Hazara à l'égard des minorités pachtounes.

Constatant que de nombreux responsables des exactions font virtuellement partie des sphères dirigeantes dans l'administration intérimaire, l'organisation demande une généralisation du déploiement des forces internationales de sécurité, pour l'instant confinées à Kaboul, à l'ensemble du territoire. Une demande également formulée par le premier ministre Hamid Karzai, sans succès à ce jour.