Sofia Djama : « La prise en otage du corps de la femme est révélatrice du malaise algérien »

المصدر: 
Jeune Afrique

04 juin 2015 à 17h08 — Mis à jour le 09 juin 2015 à 12h46

Le 9 mai 2015, une étudiante s’est vue refuser l’accès à l’université d’Alger. La raison ? Une jupe jugée trop courte. La réalisatrice Sofia Djama, créatrice d’une page Facebook de soutien à la jeune fille, revient sur une polémique qui a déchaîné les réseaux sociaux.

 


Sofia Djama : "La prise en otage du corps de la... by Jeuneafriquetv