[violence] genital mutilation

Un couple d'origine malienne a été condamné mardi à des peines d'emprisonnement ...
An international conference on female genital mutilation has ended in Kenya with a fresh call to ban the practice.
"Je sais que l'excision est interdite, j'ai voulu rendre service", a simplement déclaré à la télévision Adama Barry les yeux embués de regrets après avoir excisé, cette semaine à Ouagadougou, seize fillettes de 2 à 10 ans.
Police in the west African state of Burkina Faso have arrested 14 people for carrying out female genital mutilation (FGM) on young girls.
The judiciary is embroiled in a simmering row with Gambia over the best way to protect girls from circumcision.
Sory a 4 ans lorsqu'elle se fait exciser, en 1997. «Ma mère a cru me faire plaisir en "coupant" la petite. Je n'étais pas au courant», se défend le père de l'enfant.
La police béninoise a arrêté jeudi dernier à Yassira (environ 510 km au nord-ouest de Cotonou) une exciseuse ainsi que les parents de la victime, a-t-on appris samedi à Cotonou de source policière.
Le problème des "mutilations génitales féminines, ce n'est pas de couper ou de coudre.
The purpose of this Circular is to provide guidance to those working in the criminal justice system on its provisions.
Calls for stiffer penalties to be imposed on those who allow and practice female genital mutilation.
لَقِّم المحتوى