Il a assimilé les ouvrages religieux incriminés dont il a refusé de préciser les pays de provenance, à du “charlatanisme, voire à des atteintes à l’islam”.
Selon TAP, Sousse accueillera du 10 au 12 avril une conférence sur le rôle des chercheuses arabes dans les sciences sociales.
Les familles tunisiennes continueront de célébrer la naissance du Prophète Mahomet en 2008, en dépit des nombreux appels de certaines autorités religieuses à mettre un terme à cette pratique.
Le centre de lutte contre le terrorisme de l’académie militaire de West Point aux Etats Unis a publié une étude sur le profil des recrus d’Al Qaida en Irak: « Al Qaida’s Foreign Fighters in Iraq: A First Look at the Sinjar ».
"Nul ne peut juger mon action, je n’en suis comptable que par rapport à Dieu et à Lui seul."
"European Muslims Should Adopt Universal Values; There is Only One Civilization; The Koranic Verse on Wife-Beating Should Be Abrogated; Domestic violence and FGM are Violations of Human Rights."
"Déclaration de solidarité: Non à l’oppression de la liberté de pensée…Oui à la liberté d’opinion."
L'Association Tunisienne pour la Défense de la Laïcité fait l'objet d'un débat public depuis sa création en mai 2007.
"La Tunisie a célébré sa "fête nationale de la femme", une journée chômée marquant la date anniversaire du Code du statut personnel, des lois libérales édictées le 13 août 1956 et gage d'émancipation face au conservatisme islamiste rampant."
Qu’on l’avoue ou pas, il est certain que pour la majorité des Tunisiens qui sont nés aux alentours des années de l’indépendance, le hidjeb et le jelbeb ne sont rien d’autre que d’étranges tenues vestimentaires venues d’ailleur.
لَقِّم المحتوى