Droits Humains; Emprisonnement; Libertés Civiles

Source: FLD

16/10/2013

Dans la matinée du 15 octobre 2013, la police kényanne a arrêté sept membres de Bunge la Mwananchi car ils sont soupçonnés d'avoir participé à un rassemblement illégal, alors qu'ils-elles protestaient contre l'augmentation de 16% de la taxe sur les biens courants.

Les personnes arrêtées sont Mme Ruth Mumbi et messieurs Francis Sakwa, John Koome, Winfred Olal, Chris Michael, Frederick Odhiambo et John Korir, l'actuel président de Bunge la Mwananchi.

Les manifestants ont été passés à tabac sur les lieux du rassemblement et placés en détention pendant près de quatre heures, avant d'être libérés sans charge.

Ruth Mumbi milite au sein de la communauté ; elle est fondatrice et actuelle coordinatrice nationale de Bunge la Wamama (le Parlement des femmes), une section féministe du mouvement Bunge la Mwananchi (le Parlement du peuple). Les deux groupes mènent des campagnes et plaident au sujet des questions liées à la justice sociale. Ruth Mumbi était aussi finaliste du Prix Front Line Defenders 2013 pour les défenseur-ses des droits humains en danger.

لَقِّم المحتوى