About WRRC

The international solidarity network Women Living Under Muslim Laws (WLUML) and the Institute for Women’s Empowerment (IWE) joint programme “Women Reclaiming and Re-defining Cultures: Asserting rights over body, self and public spaces” was funded by the Ministry of Foreign Affairs of the Netherlands, under the MDG3 fund for two and half years (October 2008 to June 2011).

The aim of the programme was to enable women to repossess and reconstruct cultural resources (including ‘religion’ and ‘tradition’) in order to claim rights, empowering them vis-à-vis those who use disempowering cultural/religious discourses to dis-empower women and deny.

Sudanese Women's Dress Codes and African Protocols for Women's Rights, projects with Salmmah Women's Resource Centre, Sudan

Salmmah addresses women issues specially violence against women. Salmmah is leading an on-going campaign on the "Rape Law Reform" that aims to reform article 149 in the 1991 Sudanese Criminal Act on rape, and participates in the "Dress Code" campaign focusing on article 152 "indecent acts" in the 1991 Criminal Act, that gives the perpetrator (police officer) all the right to judge the victim women/girl according to his own manners and beliefs and in all cases in an inhumane way.

Regional Workshop on Sexuality and Sexual Rights held in Rabat, Morocco

The Regional Coordination Office for Africa and the Middle East of the Women under Muslim Laws Network (WLUML-RCO/AME) organized a workshop on the topic of sexuality and sexual rights in Rabat, Morocco from May 5-8, 2009.  This regional meeting, which examined the issue of “Sexuality and Sexual Rights”, drew some two dozen participants from a wide range of countries, including Algeria, Tunisia, Morocco, Sudan, Senegal, Nigeria, Egypt, Uganda, RDC Congo, Lebanon and Pakistan.

France: Un appel pour signer une pétition pour la reconnaissance des actes de barbarie dans le meurtre de Ghofrane.

Un appel pour signer une pétition: pour la reconnaissance des actes de barbarie dans le meurtre de Ghofrane.
Source: 
Campaign for Ghofrane
Action requise: 
Pour plus d'information et pour signez la pétition, svp voir: ici ou ici

Maroc: Une initiative importante

Des contacts et des amis de Women's Learning Partnership (WLP) dans le Moyen-Orient et en Afrique du Nord nous ont fait connaître une initiative importante au Maroc pour améliorer la condition de la femme moroccaine.
Source: 
Women's Learning Partnership (WLP)
Action requise: 
Votre excellence,

Nous tenons à vous féliciter ainsi que votre gouvernement pour les efforts continus afin d'améliorer le statut de la femme marocaine. Nous applaudissons votre appui au Plan d'action national pour l'intégration de la Femme au développement (PANDIF). Les mesures prévues pour la promotion des droits des femmes au Maroc au niveau de l'éducation, de la santé, de l'intégration de la femme dans le développement économique ainsi que le renforcement des droits juridiques et politiques illustrent le souci de votre gouvernement d'améliorer le statut de la femme marocaine.

Nous louons votre détermination et vos efforts continus appuyant le PANDIF malgré les pressions émises par d'autres groupes. La mise en place d'une commission consultative par Sa Majesté le Roi Mohammed VI chargée de réviser le Code du Statut Personnel, la Moudawana, démontre les engagements du Maroc pour la promotion de la cause des femmes. Le peuple marocain est à saluer pour avoir voté la création d'une Constitution qui adhère aux principes, droits et obligations tels que reconnus dans les Traités et Conventions internationaux et confirme l'engagement du Maroc à respecter les droits humains universellement reconnus. La ratification par le Maroc du Traité international des droits civils et politiques en 1979 et de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes en 1993 prouvent les engagements pris par le Maroc pour l'amélioration de la condition des femmes.

Nous espérons que durant les délibérations de la Commission consultative ne soit pas oubliées les réformes proposées par le PANDIF ni les Conventions et Traités dont le Maroc est signataire. Nous sommes convaincus de votre appui personnel à la Commission ainsi que pour les réformes législatives qui donneraient plus de droits à la Marocaine et assureraient le succès d'une telle entreprise. Nous soussignés, organisations non gouvernementales et militant(e)s aimerions exprimer notre appui pour les efforts déployés et surtout pour l'initiative entreprise pour une réforme de la Moudawana.
Adresses: 
Monsieur Abderrahmane Al Youssoufi
Premier ministre
Palais royal, le Méchouar
Rabat, Royaume du Maroc

Mme Nezha Chekrouni
Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Emploi, de la Formation professionnelle, du Développement social et de la Solidarité
Rabat, Morocco

Abdallah El-Maaroufi
Ambassadeur du Royaume de Maroc
1601 21st Street, NW
Washington, DC 20009, USA
Created by: 
Women's Learning Partnership (WLP)

MIS A JOUR: Egypte: Appel renouvelé pour un soutien continu

Le proces a été repousse le 10 juillet 2001: la Tentative d'annuler le mariage de Docteur Nawal el--Saadawi est remise la deuxième fois.
Action requise: 
S'il vous plaît voir http://www.geocities.com/nawalsaadawi/news.htm pour la nouvelle information et continuez votre appui avant que tous les deux cas n'aient été laissés tomber.

Vatican: Un appel a la responsabilisation

Demandez au Vatican de se lever en défense des femmes.
Source: 
Catholics For A Free Choice
Action requise: 
Si vous désirez faire une contribution financière à cet Appel à la Responsabilité, envoyez vos chèques libellés à Women’s Ordination Conference, en indiquant “Call to Accountability”.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE:

1. Signez et faites vous compter. Ajoutez votre signature pour qu’elle soit inclue dans des futures annonces publiées dans des journaux. Signez en tant qu’organisation. Encouragez vos amis et vos collègues à signer cet Appel à la Responsabilité.

2. Participez à la campagne du 14 juillet à New York devant la mission du Saint Siège aux Nations Unies et faites entendre votre voix.

3. Ecrivez à la Mission du Saint Siège auprès des Nations Unies et faites connaître votre opinion au Vatican. Mgr. Renato R. Martino, Nonce Apostolique, Observateur Permanent du Saint Siège auprès des Nations Unies, 25 East 39th Street, New York, NY 10016-0903.

4. Ecrivez à la Haute Commissaire des Nations Unies pour les Droits Humains pour lui faire savoir que les femmes dans les institutions religieuses ont aussi des Droits: Mary Robinson, Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits Humains, 8-14 Avenue de la Paix, 1211 Genève 10, Suisse.
Created by: 
Catholics For A Free Choice
Syndiquer le contenu