travailleurs migrants

Les intersections entre le racisme, le sexisme et la violence à l’égard des migrantes africaines subsahariennes au Maroc et au-delà sont un gros problème. L’AWID s’entretient avec Helena Maleno Garzón, chercheuse spécialisée dans les migrations et dans la traite des êtres humains, et membre du réseau Caminando Fronteras. Elle nous prévient: «les discours des politiciens qui s’appuient sur la sécurité pour arrêter les organisations mafieuses ont renforcé les réseaux de traite de personnes. Ces réseaux se tournent maintenant vers les femmes et les enfants.»

Syndiquer le contenu