Tunisia

"Déclaration de solidarité: Non à l’oppression de la liberté de pensée…Oui à la liberté d’opinion."
L'Association Tunisienne pour la Défense de la Laïcité fait l'objet d'un débat public depuis sa création en mai 2007.
"La Tunisie a célébré sa "fête nationale de la femme", une journée chômée marquant la date anniversaire du Code du statut personnel, des lois libérales édictées le 13 août 1956 et gage d'émancipation face au conservatisme islamiste rampant."
Qu’on l’avoue ou pas, il est certain que pour la majorité des Tunisiens qui sont nés aux alentours des années de l’indépendance, le hidjeb et le jelbeb ne sont rien d’autre que d’étranges tenues vestimentaires venues d’ailleur.
La journaliste tunisienne Souhayr Belhassen, 63 ans, est la première femme présidente de la Fédération Internationale des ligues des droits de l'homme. Elle est aussi la première personne issue du monde arabe à occuper ce fauteuil.
"Denunciation is not enough. When a press release cannot be published in any newspaper, how can information circulate?"
Lors d'une réunion à Tunis, le 22 juin, les dirigeants maghrébins et leurs homologues espagnols ont affirmé leur détermination à lutter contre les violences sexistes.
Tunisian lawyer and feminist Saida Garrache has been General Secretary of the Tunisian Association of Democratic Women since mid-2006. In this interview she talks about the difficulties of working in a state that tries to stifle civil society activities.
Le Centre de recherche et de formation des femmes arabes (CAWTAR) a organisé un cours de formation régional à Tunis, les 19 et 20 septembre, en partenariat avec le des Nations Unies pour les femmes (UNIFEM).
As Tunisia celebrates the 50th anniversary of a law that gave women some of the same rights as men, many women's rights advocates warn that the 1956 text needs urgent updating, especially on inheritance law.
Syndiquer le contenu