Fundamentalisms

Aucun de ces points de vue n’est historiquement correct. Les femmes mènent des campagnes très enthousiastes pour défendre leurs droits et leur liberté. En outre, les luttes des femmes dans le Tiers-Monde, y compris celles du mouvement des femmes au Soudan, ont débuté avec le mouvement national et la lutte pour l’indépendance, phénomène commun à toutes les anciennes colonies. A travers l’histoire, les femmes soudanaises ont résisté à l’oppression.
La situation de l’éducation varie d’une société à l’autre selon les systèmes politiques, économiques, sociaux et culturels et les relations qui existent dans cette société. Le présent article donne un aperçu de la situation de l’éducation au Soudan. Le Soudan est un des pays sous-développés influencés par la culture arabo-islamique, spécialement dans les régions du Nord.
Certains détails indiquent que le gouvernement militaire du Général de corps d’armée qui a pris le pouvoir suite au coup d’Etat du 30 juin, s’est engagé dans une politique visant à saper le statut des femmes au Soudan, sous la bannière des exigences présumées convenances islamiques. Africa Watch est préoccupé par les politiques en train d’être mises en place qui visent à exclure les femmes du service public, à restreindre leur accès à l’enseignement supérieur et aux professions juridiques, et à limiter leur liberté de voyager.
Les autres partis politiques n’ont pas la prétention de fournir une solution d’ensemble, applicable à toutes les facettes de la vie communautaire et privée ; donc le fondamentalisme, qui a une réponse toute faite à toutes ces questions (par exemple dans les domaines de l’éducation, de la vie familiale, de la succession, de l’art, etc.), est reçu par les masses désabusées comme un remède magique à tous les maux de la société. Cette approche séduit tous ceux qui désespèrent de trouver une solution même partielle à leurs difficultés.
En effet, dans son journal “News From Within” (Vol. VIII 10/11 Novembre 1992), le Centre a publié un article rédigé par notre consoeur Manar Hasan, article intitulé “Fundamentalism in Our land” (Le fondamentalisme dans notre pays). Cet article a non seulement été publié sans l’accord de l’auteur, mais encore, certaines parties en ont été censurées.

Historique
Cependant, il faudrait bien préciser dès le départ que le fondamentalisme, tel que j'utilise ce terme ici, n'est pas propre à l'Islam. Le Gush Eminim en Israël, le Baharariya Janata Party (Hindous radicaux) et les Sikh militants en Inde,tout comme la Droite Chrétienne aux USA (comme l'Oregon Citizen's Alliance) sont tous fondamentalistes. Les fondamentalismes prennent donc des formes très différentes et apparaissent dans beaucoup d'endroits.

Alors, qu'est-ce-que le fondamentalisme?
A cet égard, il est parfois utile de vivre sous une dictature militaire car l’exercice du pouvoir dénué d’autorité y est plus evidemment visible.

1) Tout d’abord, il est clair que ni les lois, ni les coutumes (ou la culture) ne sont des entités neutres. Les unes et les autres sont élaborées par ceux qui sont au pouvoir et tendent donc à préserver le statu quo.

Submitted to the Committee on the Elimination of Discrimination Against Women (CEDAW), this Shadow Report focuses on one of the central obstacles to women’s equality and advancement: the rise and ongoing threat of politicised, violent religious fundamentalism and its project to impose its particular view of Islam through the theocratization of the State and/or through violence and terror.

La religion est à la fois un problème (ou le problème) là où ses structures de domination ont opprimé les femmes, et une solution là où la vision de la libération ou de l’égalité a généré des mouvements puissants pour l’évolution sociale[1]”.
Ces assemblées comportent, entres autres, des rituels complexes de “nazr” (ou voeux), des réunions au cours des deux moins saints de ramzan et moharam, des cours normaux de Coran ainsi que des cérémonies commémoratives. Ces assemblées sont organisées sous l’initiative de personnes privées, la plupart du temps dans des domiciles ou dans des bâtiments religieux publics, l’animateur central étant une Femme prédicatrice qui dirige les activités.
Syndiquer le contenu