North Africa

Les 6 hommes condamnés le 29 septembre 2008 à 4 ans de prison ferme assortis de 100 000 DA d’amende pour « non-respect d’un fondement de l’Islam » ont été acquittés hier par le tribunal pénal près la cour de justice de Biskra.
Secularism Is A Women's Issue - Alerte Action Urgente - Campagne internationale. Demandons la libération immédiate des condamnés et la révision du procès!
For the first time, 6 people in Southern Algeria have been sentenced to four years in jail and a $1300 fine for breaking the Ramadan fast.
Appel du Réseau international de solidarité Femmes Sous Lois Musulmanes / Women Living under Muslim Laws International Solidarity Network aux organisations citoyennes nationales et internationales:
Mme Cherifa Kheddar a reçu un arreté du Wali (prefet) signé du 31 mai dans lequel on lui signifie qu'elle est dessaisie du poste supérieur (ne pas confondre avec cadre supérieur): elle garde son poste d'administrateur mais elle est rétrogradée puisque son poste budgétaire a été supprimée; de ce fait son salaire va être amputée (la fiche de paie ne lui est pas encore parvenu et nous attendons le virement de son salaire).
Through WLUML networkers, the Algerian 'Collectif des familles de disparus' (CFDA) and the OMCT, we have learned of the unfair dismissal of Ms. Cherifa Kheddar from her position of employment at the prefecture of Blida. Kheddar is the president of the Djazairouna association, a group which defends the victims of terrorism.
Nous avons été informé par le Collectif des familles de disparus en Algérie (CFDA), l'OMCT et les "networkers" du WLUML, du licenciement abusif de Mme Cherifa Kheddar, présidente de l’association Djazairouna, qui défend les droits des victimes du terrorisme.
Please note the following correction for this article: Tahar Djaout, assasinated in 1993, was a male journalist.
Syndiquer le contenu