Algeria

"Oui, c’est cette terreur que nous avons vécue seuls et isolés...."
La presse algérienne, notamment arabophone, ne manque pas une occasion pour relater le nombre important des conversions à l’islam.
Si l’homosexualité reste aujourd’hui un tabou important, les homosexuels sont sortis de leur isolement, grâce à Internet, et une communauté discrète émerge dans les grandes villes du pays.
Il «somme» le président Bouteflika d’intervenir et de mettre fin à tous les dépassements. Alors que 1560 milliards de centimes vont être alloués aux terroristes.
Il y a dix ans, Un massacre avait fait plus de 500 morts.
Vidéo de YouTube - Collectif "20 ans barakat" / www.algerie-femme.com
Ces femmes qui font carrière dans les services de sécurité.
"Morituri te salutant" (ceux qui vont mourir te saluent), déclaraient, en prévision de leur ultime souffle, les gladiateurs à César.
La double blessure des filles victimes des exactions terroristes.
"A cet effet, un projet de loi sur la reconnaissance de la paternité, a été élaboré par le ministère de la Solidarité nationale, afin d'obliger le père génétique, après analyse de l'ADN, à reconnaître l'enfant."
Syndiquer le contenu