Algeria

"Si dire ce qui est, donner aux femmes la possibilité de se reconnaître dans les personnages que je crée, de se poser des questions et de mettre des mots sur leur désir d’être entendues, reconnues, c’est être féministe, alors oui, je suis féministe."
Victimes d’une erreur de l’administration.
"Oui, c’est cette terreur que nous avons vécue seuls et isolés...."
La presse algérienne, notamment arabophone, ne manque pas une occasion pour relater le nombre important des conversions à l’islam.
Si l’homosexualité reste aujourd’hui un tabou important, les homosexuels sont sortis de leur isolement, grâce à Internet, et une communauté discrète émerge dans les grandes villes du pays.
Il «somme» le président Bouteflika d’intervenir et de mettre fin à tous les dépassements. Alors que 1560 milliards de centimes vont être alloués aux terroristes.
Il y a dix ans, Un massacre avait fait plus de 500 morts.
Vidéo de YouTube - Collectif "20 ans barakat" / www.algerie-femme.com
Ces femmes qui font carrière dans les services de sécurité.
"Morituri te salutant" (ceux qui vont mourir te saluent), déclaraient, en prévision de leur ultime souffle, les gladiateurs à César.
Syndiquer le contenu