[empower] women’s activism

Nous sommes des citoyens israéliens. Nous voudrions exprimer notre soutien à nos amis en France qui défendent l’appel palestinien au Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) internationales à l’encontre d’Israël. Nous aimerions insister sur le fait que prendre part à une activité de cette sorte n’est d’aucune manière discriminatoire, antisémite ou raciste, mais qu’il s’agit bien au contraire d’une action basée sur les valeurs universelles de liberté, d’égalité, de respect des droits de l’homme, ainsi que sur le droit international.

Iranian blogger, journalist and women’s rights activist Jila Bani Yaghoob was awarded the "Reporters Without Borders, Freedom of expression” prize for her blog “We are journalists” (http://www.zhila.org/spip.php?article217) at the sixth international “Best of the Blogs” event held in Berlin by German radio Deutsche Welle from 13 to 15 April.

La blogueuse, journaliste et militante des droits de la femme Jila Bani Yaghoob a été récompensée dans la catégorie « Reporters sans frontières, Liberté d’expression », pour son blog « We are journalists » (http://www.zhila.org/spip.php?article217) à l’occasion de la sixième édition du concours international « Best of the Blogs », organisé à Berlin par la Deutsche Welle du 13 au 15 avril 2010, dans le cadre de la conférence re:publica consacrée aux médias sociaux (http://re-publica.de/10/en/).

Beatrice Borghino, membre de l’association Genre en Action a proposé ce dossier de presse issu de quotidiens algériens, au sujet de la célébration du 8 mars et des thèmes que la journée Internationale de la Femme ont pu inspirer. Cette sélection d’articles vous offre un échantillon d’éléments politiques, juridiques, économiques et sociaux traités en Algérie aux abords de l’évènement 8 mars et des enjeux que la lutte des droits des femmes y représentent.

Insanlar mücadeleleriyle varolurlar“. Zeynep Gambetti, a scholar of Kurdish politics, found this comment inscribed in the visitors’ book at the Diyarbakir Art Centre’s exhibit of photographer Ami Vitale’s Kashmir photos. The phrase roughly translates as; “people come into existence through their struggles“. The struggle to “ensure the equal rights of men and women to enjoy all economic, social, cultural, civil and political rights” has indeed defined the existence of many ethnically Kurdish women in Diyarbakir and, more generally, in the south-eastern region of Turkey. The obstacles in this struggle for equality are manifold. While the efforts of Kurdish women in Turkey to overcome these obstacles have been remarkable, there is still considerable progress to be made.

Les données des déclarations centres d’écoute et d’assistance juridique des femmes victimes de violence (ANARUZ) pour 2007 ont porté sur 2984 cas. Il en ressort que les déclarations sont globalement individuelles et le fait de la victime elle-même (95,4%) et paradoxalement. La présence de témoins est constatée dans peu de cas. Les victimes subissent les violences de la part d’agresseurs qui sont dans leur quasi-totalité des proches (alliance, liens du sang ou proximité géographique), ceux qui n’ont aucun lien avec la victime ne représentent que 1,6% et que près de 4 plaintes sur 5 se rapportent à des violences ayant lieu dans le cadre d’une relation conjugale.

Ce concours vise à mettre en valeur les photos amateurs qui rompent avec certaines  idées convenues  sur les femmes du bassin méditerranéen. De l’ordinaire à l’insolite, des femmes expriment leur originalité, leur liberté d'être malgré les rôles dans lesquels on veut les maintenir. Avec ce concours, le Fonds pour les Femmes en Méditerranée veut les rendre visibles et  les mettre ainsi à l’honneur.

Nous représentantes de diverses organisations de la Société Civile Africaine réunies au Forum Mondial pour la Revue de Beijing 15 ans après et représentant les voix des millions de femmes et jeunes filles Africaines, Apres avoir eu des consultations avec différents acteurs avant et pendant le Forum Mondial des ONG sur les progrès enregistrés dans la mise en œuvre de le Déclaration et la Plate Forme d’Action de Beijing en Afrique,

تحدثت الأسبوع الماضي عن حصاد المرأة السعودية خلال عام بمناسبة اليوم العالمي للمرأة وبالطبع لم تكف المساحة للحديث عن الجزء الأول من الموضوع وهو ما أنجز على أن يكون الجزء الثاني لموضوع الباقي ولم يُنجز. لكني وجدت قبل الاستطراد أو المضي في حديثي الذي سوف يكون طويلاً، أن أتعرض لتاريخ هذا اليوم الذي يصادف هذا العام الاحتفاء بمئويته، أي أنه استحدث منذ عام 1910، فما الذي كان يجري في العالم آنذاك ودعا لطرح هذا اليوم كيوم خاص بالمرأة يكون مؤشراً ويوماً يُستخدم لمطالبة النساء بحقوقهن المهضومة عبر العصور والبلدان؟

Cent ans après la proclamation de la journée internationale de la femme, le 8mars demeure un symbole pour les femmes de toutes les nationalités, les ethnies, les religions et les âges. Unies dans les luttes et les mobilisations pour une vie digne sans violences ni discriminations, des millions de femmes à travers le monde ont vu leurs vies changer en mieux. D’autres continuent à espérer que les 8 mars à venir leur apporteront la paix et la sécurité, accès à l’éducation, à la santé, et la reconnaissance de leurs droits.
Syndiquer le contenu