*Une «tenue dénudée et indécente»*

Première Tunisienne à monter sur le podium olympique, Habiba Ghribi a décroché l'argent sur 3000 m steeple. Elle a suscité la colère de radicaux qui se sont déclarés offensés par sa «tenue dénudée et indécente» et l'ont couverte d'insultes et d'invectives. Pour l'un d'eux, avec son short, ses cuisses et son ventre nus, Habiba Ghribi «fait honte à la femme tunisienne».

-Pourquoi cette approbation ? Pourquoi ce silence?

Lorsqu’en 1979 Khomeiny obligea les iraniennes à se voiler, elles sont descendues dans la rue pour manifester leur opposition à cette mesure discriminatoire et profondément misogyne.Dès cette époque Khomeiny proclama sa volonté d’exporter dans le monde entier ce modèle islamiste de stigmatisation du corps des femmes.

RSS-материал