war; Islamic extremism; forced veiling; stoning; rape; peace; political participation

Le Réseau Femmes sous lois musulmanes (WLUML) exprime sa profonde inquiétude face à l’escalade de la violence au Nord Mali. Les associations féminines, les ONG, diverses organisations des droits humains nationales et internationales et du système des Nations-Unies, ainsi que les media nationaux et étrangers n’ont cessé d’en relayer les nouvelles. Elles ont rendu compte des exactions terribles que subissent les populations locales, depuis le début du conflit armé qui a vu la sécession gagner le Mali.

RSS-материал