Southern Africa

C'est grace à une énorme mobilisation des organisations de femmes, tant nationales qu'internationales, que justice a enfin été rendue par le tribunal de Biskra le 3 Janvier 2005 aux femmes attaquées, brulées, enterrées vives, mutilées, violées, lardées de coups de couteau, lapidées, etc.. le 17 Juillet 2001 à Hassi Messaoud and dans les villes du Sud avoisinantes.
L’année 1994 a été une année record en matière de politique populaire et radicale en Afrique du Sud. Cette même année, les forces conservatrices du pays ont également connu un regain de jeunesse[1]. La création du parlement tricaméral par le Parti national a intensifié les luttes populaires. Au cours de la résistance à l’apartheid, plusieurs confessions religieuses (y compris les Musulmans) ont rejoint le parti démocratique.
Nineteen eighty-four was a highwater mark for popular and radical politics in South Africa. It also coincided with the rejuvenation of conservative forces in the country. The upsurge in popular struggle was precipitated by the advent of the National Party-inspired tricameral parliament. In this resistance against apartheid several religious denominations (including Muslims) joined the democratic movement.
RSS-материал