The intersectionality of freedom of religion or belief and women’s rights is one of the most complex human rights issues faced by the world today. Down through the centuries, religious extremism and interpretation of holy books have shaped traditions and cultural stereotypes in a number of patriarchal societies. Some of these traditions and stereotypes have been detrimental to women, and have survived until the 3rd millennium. By Willy Fautré, Human Rights Without Frontiers.

Les tables rondes internationales, le 9 mars 2010 de 16h à 18h à l’Hôtel de Ville de Paris.  La Ville de Paris invite 5 figures du féminisme international qui portent un combat essentiel, parfois au péril de leur vie : Lubna Ahmad Al-Husseini : journaliste, auteur de l’ouvrage « 40 coup de fouet pour un pantalon », paru aux Editions Plon en 2009. Le 3 juillet 2009, Lubna Al-Husseini est arrêtée par la police à Khartoum. Son crime : avoir porté un pantalon. La loi soudanaise la condamne à 40 coups de fouet pour « atteinte à la moralité publique ». Depuis elle n’a de cesse de se défendre et par la même de faire évoluer les lois et les mentalités au Soudan. Elle parcourt aussi le monde pour faire connaître sa lutte et engager des solidarités ici et ailleurs.

Un décret a sorti le transsexualisme des « affections psychiatriques de longue durée ».Le transsexualisme n’est plus une maladie mentale dans notre pays. La France est ainsi le premier pays au monde à faire cette démarche par un décret publié, mercredi dernier, au Journal officiel. Ce décret du ministère de la Santé supprime « les troubles précoces de l’identité de genre » d’un article du Code de la Sécurité sociale relatif aux « affections psychiatriques de longue durée ». Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, avait annoncé, le 16 mai 2009, à la veille de la Journée mondiale de la lutte contre l’homophobie et la transphobie, sa volonté de ne plus considérer les transsexuels (50 000 personnes environ) comme des malades psychiatriques.

Le Docteur Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris et Président du Conseil Français du Culte Musulman réprouve les violences faites aux gays, aux lesbiennes, aux bisexuels, aux Trans en Iraq. Suite à un courrier d’Act Up-Paris demandant au président du Conseil Français du Culte Musulman de s’exprimer sur les meurtres de personnes LGBT en Irak, il nous a envoyé la lettre suivante et nous a permis de le mettre en ligne sur notre site, en y adjoignant le paragraphe suivant : « il faut rappeler que l’homosexualité est décrit dans le Coran comme "Actes blâmables du peuple de Loth à Sodome" et de ce fait est rejetée par la Bible et le Coran. »

Une des soeurs jumelles marocaines menacées d'expulsion à Clermont-Ferrand a été renvoyée vers le Maroc jeudi matin, malgré la mobilisation de plusieurs associations et partis politiques, a annoncé le Réseau Education sans frontières. "Elle est partie à 09H00, elle était démolie, sa soeur lui manque", a raconté à l'AFP Rafael Maniez, membre de RESF.

French authorities have denied citizenship to a man who forced his French wife to wear a face-covering veil, saying he had rejected national values of secularism and gender equality.

The government has been speaking out strongly against head-to-toe veils, and is moving toward banning them in public after a long public debate over French national identity in the age of globalization.

اعلنت وزارة الهجرة الفرنسية في بيان الثلاثاء (2 فبراير )ان الوزير اريك بيسون رفض منح الجنسية الفرنسية لاجنبي متزوج من فرنسية لانه يفرض على زوجته ارتداء النقاب.
وجاء في البيان "يؤكد اريك بيسون انه وقع وسلم الى رئيس الوزراء مشروع مرسوم يرفض منح الجنسية الفرنسية لمواطن اجنبي متزوج من فرنسية".

Sarkozy's veil climbdown: Has Nicolas Sarkozy lost face in his battle against the burqa? One might think so considering his latest compromise on the issue. While the French president firmly believes that these allegedly Islamic veils are "a sign of subservience, a sign of debasement" which are "not welcome" anywhere in the Fifth Republic, he now thinks the only workable ban would be on public transport or in civic buildings.

La mission parlementaire sur le voile intégral préconise son interdiction, par la loi, dans un premier temps dans les services publics, transports compris, dans un rapport adopté, mardi 26 janvier, dans une très grande tension, une majorité des membres présents exigeant une loi d'interdiction dans tout l'espace public, selon des participants.

France will today take the first step towards barring Muslim women from wearing the full veil when using public services, but will stop short of calling for an outright ban after critics argued that such a move would be socially divisive and hard to enforce. A cross-party committee of MPs was set up last year to explore the controversial issue in France of burkas and niqabs. The committee will recommend to ­parliament that Muslim women should be allowed to continue covering their faces in the street. Its final report will, however, recommend that anyone covering their face be barred from entering public sector property, including hospitals and schools, or using public transport.

RSS-материал