[state] repression of dissent

Four women who publish their information on the internet have been given prison sentences.
All chapters of Women’s Action Forum (WAF) express their deepest shock and concern in the case of Dr. Afia Siddiqui, a Pakistani citizen who disappeared from Karachi in 2003 along with her 3 children, one only month old.
Reporters sans frontières demande aux autorités de cesser la répression qu'elles exercent à l'encontre des responsables de publications défendant les droits des femmes en Iran.
The One Million Signatures Campaign has reported several actions against Iranian women’s rights activists during the past week, including the arrest of one women's rights defender, indicating increased pressure against the women’s rights movement.
Mohamed Sifaoui, journaliste, écrivain et réalisateur Algérien exilé en France a été violemment agressé par des islamistes à Paris le vendredi 13 juin. Motif? Son inlassable et courageux combat contre les intégristes et pour la laïcité. Depuis 2003 il bénéficiait d'une protection policière mais depuis 6 mois elle le lui a été retirée.
Mme Cherifa Kheddar a reçu un arreté du Wali (prefet) signé du 31 mai dans lequel on lui signifie qu'elle est dessaisie du poste supérieur (ne pas confondre avec cadre supérieur): elle garde son poste d'administrateur mais elle est rétrogradée puisque son poste budgétaire a été supprimée; de ce fait son salaire va être amputée (la fiche de paie ne lui est pas encore parvenu et nous attendons le virement de son salaire).
Nous avons été informé par le Collectif des familles de disparus en Algérie (CFDA), l'OMCT et les "networkers" du WLUML, du licenciement abusif de Mme Cherifa Kheddar.
Mrs. Mutabar Tadjibaeva from Uzbekistan was arrested after having criticized the government’s handling of the massacre in Andijan, three years ago in May 2005. She has been awarded this human rights defenders prize in absentia.
The 13th branch of the Revolutionary Courts has issued a sentence in the case of Parvin Ardalan.
Une journaliste et militante féministe iranienne, Nasrin Afzali, a été condamnée à une peine de six mois de prison et 10 coups de fouet avec sursis pour "trouble à l'ordre public".
Syndicate content