Algeria

A landmark U.N. treaty on women’s rights, which will be 30 years old next week, is in danger of being politically undermined by a slew of reservations by 22 countries seeking exemptions from some of the convention’s legal obligations. “A reservation must not defeat the object and purpose of a treaty,” Ambassador Palitha Kohona, a former chief of the U.N. Treaty Section, told IPS.

Le dimanche 7 février a paru dans le Sunday Times une interview de Gita Sahgal, Chef de l’Unité de Genre d’ Amnesty International, dans laquelle elle expose le soutien que son organisation offre à Moazzam Begg, ex détenu de Guantanamo, partisan déclaré des Taliban, soupçonné de collusion avec Al Qaida. Gita sahgal avait adresse à sa hierrachie plusieurs mémos, concernant le statut et la légitimité que conférait à Begg ses liens étroits avec Amnesty International. G.S. a été suspendue de ses fonctions immédiatement après la parution de son interview.

On February 7 an interview of Gita Sahgal, Head of the Gender Unit in Amnesty International was published in the Sunday Times. She talked about the support given by her organization to Moazzam Begg, a former Guantanamo prisoner, supporter of the Taliban’s societal project, allegedly involved with Al Quaeda. Gita Sahgal sent several memos to the highest instances in her organization regarding the status and legitimization that A.I.’s close links with Begg granted him. G.S. was suspended immediately after her interview was released.

La présence de la femme algérienne est de plus en plus forte dans le secteur de la recherche scientifique en Algérie. Selon Souad Bendjaballah, ministre déléguée chargée de la recherche scientifique, invitée lundi matin de la Chaîne III de la radio nationale,  40 % des chercheurs algériens sont des femmes. 

Les tables rondes internationales, le 9 mars 2010 de 16h à 18h à l’Hôtel de Ville de Paris.  La Ville de Paris invite 5 figures du féminisme international qui portent un combat essentiel, parfois au péril de leur vie : Lubna Ahmad Al-Husseini : journaliste, auteur de l’ouvrage « 40 coup de fouet pour un pantalon », paru aux Editions Plon en 2009. Le 3 juillet 2009, Lubna Al-Husseini est arrêtée par la police à Khartoum. Son crime : avoir porté un pantalon. La loi soudanaise la condamne à 40 coups de fouet pour « atteinte à la moralité publique ». Depuis elle n’a de cesse de se défendre et par la même de faire évoluer les lois et les mentalités au Soudan. Elle parcourt aussi le monde pour faire connaître sa lutte et engager des solidarités ici et ailleurs.

Questions for Hibaaq Osman, founder and director of Karama: 1. How have efforts to implement the Beijing Platform for Action (BPFA) in the Arab region evolved since Beijing? Has this been satisfactory? Since the adoption of the BPFA, there has been considerable progress throughout the region in meeting international standards that reinforce gender equality. In particular, the civil society sector has expanded, proliferating local organizations whose mission it is to address key issues that have prevented governments and other authorities from enacting, implementing and enforcing laws that protect women from discrimination and violence. This NGO component had been largely missing and now acts to directly respond to the needs of the local community and communicate these to national and international authorities. In particular, a renewed focus on empowering women and increasing their role in decision-making has been demonstrated.

Les femmes représentent aujourd’hui plus de 43% des journalistes, une proportion qui devrait croître puisque 60% des élèves à l’Institut national des sciences de l’information et de la communication sont des filles.  Femme et journaliste. Il y a quelques années de cela, ces deux caractéristiques étaient beaucoup plus un obstacle pour la femme dans une société fermée qui ne lui facilitait pas la tâche. Aujourd’hui, que cela soit dans la presse, quotidienne nationale, régionale, à la télévision, ou à la radio, les femmes sont là et sont largement majoritaires.

PARTI pour la LAICÏTE et la DEMOCRATIE (P-L-D) « Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale » : Cette année, le 8 mars revêt une importance symbolique toute particulière. Nous en commémorons le centenaire depuis que Clara Zetkin, leader emblématique du combat des femmes a décidé d’en faire un évènement de portée universelle. Depuis, les luttes féminines se sont élargies à toute la planète et ont investi tous les domaines de la vie.

Attouchements sexuels sur des enfants Un véritable pavé dans la mare ! Près de 28% des élèves des écoles coraniques, dans la wilaya de Blida, sont victimes d’attouchements sexuels. C’est ce qu’a révélé une étude réalisée récemment par l’association Djazaïrouna. « Notre étude a concerné 431 écoles (tous paliers confondus et des écoles coraniques). L’enquête a confirmé que 28% des enfants, qui suivent des cours dans des écoles coraniques, dans la wilaya de Blida, ont subi des attouchements sexuels », a déclaré Zerarka Radhia, représentante de Djazaïrouna, lors d’une rencontre-débat sur le thème « La maltraitance des enfants », organisée, hier à Alger, par la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

La web radio « Voix de Femmes » est le support média pivot de l’association Nationale Femmes en Communication. Il sera conçu comme un outil de communication performant offrant un large espace d’interactivité (forum de discussion). Une web radio fonctionnant dans les deux langues français et arabe pour être accessible au plus grand nombre.

Syndicate content