Fundamentalisms

“C’était une armée d’hommes noirs debout devant moi… Ils aimaient le message et ils aimaient le Messager.”
Pasteur Louis Farrakhan, à propos de la Marche du million d’hommes
(Arizona Republic, 1996 : 6)

“Aucune marche, aucun mouvement ou programme qui définit de manière restrictive l’humanité et vise à faire des femmes des partenaires inférieures… ne peut être considéré comme un pas en avant.”
Angela Davis, à propos de la Marche du million d’hommes
(Pooley, E “To the Beat of His Drum”, Time, Vol 143, n° 9, 1994 : 2-3).
Asghar Ali Engineer[1]

Nous devons faire le point sur les divers événements qui ont eu lieu en Inde au cours des cinquante dernières années de notre indépendance ainsi que sur les développements intervenus à cette période dans la communauté musulmane, notamment en ce qui concerne les mouvements de réforme dans l’Islam indien.
L’année 1994 a été une année record en matière de politique populaire et radicale en Afrique du Sud. Cette même année, les forces conservatrices du pays ont également connu un regain de jeunesse[1]. La création du parlement tricaméral par le Parti national a intensifié les luttes populaires. Au cours de la résistance à l’apartheid, plusieurs confessions religieuses (y compris les Musulmans) ont rejoint le parti démocratique.
“Est-ce tomber dans la subjectivité que d’“attribuer une grande importance au poids de l’Islam” dans l’étude des causes de l’oppression de la femme arabe ? Malgré toutes les transformations survenues dans le monde arabe depuis l’ère des califes, on est encore loin de la laïcité. Dans tous les Etats arabes islamiques, les lois sur le mariage, le divorce et le statut des femmes (inférieures quoi qu’il en soit) reposent encore sur le droit coranique, ou s’en inspirent directement. Quel est le rôle de l’Islam, son influence et son utilisation ?
The Women's Court: The Permanent Arab Court To Resist Violence Against Women is a symbolic popular court that aims at fighting all forms of violence practiced against women in Arab societies.

The Dossier is dedicated to a question which comes up again and again in the discussions about women in the Muslim world: the centrality of religion as an analytical concept. Most articles included in this issue discuss, under one form or another the right to define oneself as secular vs a "natural" religious identity, and all the potential epistemological bias in the analysis of a specific situation that could follow the lack of conceptual clarity in these matters.

History is replete with examples of use of religion for social-political mobilization and for community control. The backdrop for this Dossier reflects processes leading sociological Muslims to becoming institutionalised subjects of organised Islamic nation states, communities and families.

Fundamentalist political movements and their onslaught on women have been subject to much debate over the years and have become one of the key concerns of our network.

A religious alliance in Pakistan's Northwest provinces is ushering in strict new laws that threaten the rights of women and remind many of the Taliban.
Syndicate content