Fundamentalisms

PPAD is a Peace and Alternative Development group formed in 1998 by academics, peace activists, intellectuals and professionals of Pakistani origin to work for peace, tolerance and alternative development in Pakistan.
Deux approches ordonnent l’attitude des censeurs :

1) en travaillant dans leur pays, et surtout dans les structures de l’Etat, ces hommes et ces femmes, journalistes, professeurs, directeurs d’écoles ou d’universités, avocats, médecins se sont mis au service d’un système brutalement répressif, injuste, corrompu. En acceptant d’être fonctionnaires, ils se sont rangés d’emblée dans la catégorie des ennemis du peuple ; leur élimination physique apparaît donc justifiable ;
Nous nous engageons à rompre le silence qui couvre cette violence, à troubler le sommeil de ce monde qui accepte le silence et ferme les yeux sur la violence, à combattre cela ainsi que toutes formes de violence, aussi longtemps que nous vivrons, à créer une chaîne de solidarité avec tous ceux qui nous aident dans notre lutte à travers le monde, surtout dans le tiers-monde et plus particulièrement dans le monde arabe, afin de nous opposer à tous ceux qui usurpent nos droits au sein de la famille, au niveau des gouvernements arabes despotiques, des tendances politiques réactionnaires issues de
La politique cachée du relativisme culturel
Note de l'éditrice


Les femmes émigrées en Europe et en Amérique du Nord ont commencé à dénoncer depuis longtemps la mollesse dangereuse dont font preuve les pays hôtes en tolérant et en encourageant des lois, des coutumes et des pratiques oppressives importées de nos pays et de nos cultures - au nom de la tolérance, du respect de l'autre, du droit à la différence, de la parité de cultures ou de religions différentes, etc...
Bradford, Angleterre – Elle a dû déménager 19 fois ces cinq dernières années. Elle ne sort de chez elle, en banlieue, qu’après s’être assurée qu’aucune voiture étrange n’est garée dans la rue et avoir repéré toutes les voies de fuite aux alentours.

Une fois rentrée chez elle, elle pousse de lourds meubles sous la poignée de la porte d’entrée et place un couteau à portée de main.
Les femmes sont le facteur caché dans la politique d’ethnicité dans les communautés musulmanes du Nord de l’Angleterre. Ce silence apparent des femmes trouve son origine dans le patriarcat, l’impérialisme et les conséquences de l’Orientalisme sur la culture européenne contemporaine. Autrement dit, il existe une théorie culturellement fondée selon laquelle les femmes doivent connaître leur place, les colonisés doivent connaître leur place et les femmes orientales sont trop immatérielles pour même avoir une place.
Rares sont les convictions aussi bien ancrées dans l’imagination libérale moderne que celles des vertus du pluralisme et de la société multiculturelle. Il n’y a qu’à voir l’importance symbolique qu’a pris Sarajevo pour mesurer cet attachement aux principes de communauté multiculturelle, multiethnique. Dans les années 30, la lutte pour Barcelone pendant la Guerre civile espagnole était devenue le symbole du combat pour la démocratie contre le fascisme, de même, le siège de Sarajevo a pris la dimension mythique d’une lutte entre pluralisme et barbarisme.
Présentation générale

La Turquie a un système de gouvernement laïc et fonctionne en principe comme une démocratie. Elle demande actuellement à entrer dans l’Union européenne et est déjà partie signataire des accords sur l’unité douanière européenne. Beaucoup de nouvelles lois ont récemment été votées en Turquie, dont un nouveau service de santé national et des lois renforçant les peines en cas de viol et de violence domestique.
“C’était une armée d’hommes noirs debout devant moi… Ils aimaient le message et ils aimaient le Messager.”
Pasteur Louis Farrakhan, à propos de la Marche du million d’hommes
(Arizona Republic, 1996 : 6)

“Aucune marche, aucun mouvement ou programme qui définit de manière restrictive l’humanité et vise à faire des femmes des partenaires inférieures… ne peut être considéré comme un pas en avant.”
Angela Davis, à propos de la Marche du million d’hommes
(Pooley, E “To the Beat of His Drum”, Time, Vol 143, n° 9, 1994 : 2-3).
Syndicate content