Algeria

Au cours du mois d’avril 2010, des attaques criminelles ont eu lieu pendant plusieurs semaines contre les femmes de Hassi Messaoud - migrantes dans leur majorité, travailleuses dans les industries et structures économiques ; ces attaques ont donné lieu à des protestations internationales et à l’intervention des Rapporteurs Spéciaux auprès des Nations Unies. Pour comprendre ce qui s’est vraiment passé et pourquoi, l’AWID a interviewé Dalila Iamarene Djerbal, membre du Réseau Wassila, un regroupement d'associations et de professionnels qui luttent contre les violences faites aux femmes et aux enfants depuis 10 ans en Algérie. Le Réseau Wassila est très active sur cette histoire et fait partie du comité de soutien pour les femmes de Hassi Messaoud. Par Massan d’ALMEIDA 

En Algérie, lorsqu'une femme est violée, c'est "une pute". Lorsqu'elle porte plainte, c'est "une manipulée". C'est assurément le raisonnement de l'ambassade d'Algérie qui, une fois de plus, choisit le déni. Près de 200 personnes se rassemblaient ce 10 mai 2010 aux abords de l'ambassade, pour demander à Alger de protéger enfin les femmes de Hassi Messaoud, victimes depuis près de 10 ans de lynchages, de viols, d'agressions multiples.

Religious women make change happen, whether it’s by seeking peace or inciting war. Strong beliefs can inspire social justice or block a woman's access to freedom or equality. Join the International Museum of Women as they explore the relationship between faith and politics in the lives of women around the world. 

When confronted with free speech as an act of self-expression, authoritarian powers throughout history have tried to assert their legitimacy and remove threats to their rule through censorship. To achieve this, the censor has had to be quicker than the pen. This task was relatively easy in the days of the printed word. However, today’s Internet revolution – especially blogs and other online social media – has turned the job of censorship into a censor's nightmare.

Hier, lundi 10 mai 2010 a eu lieu à 18 heures, en signe de soutien aux femmes de Hassi Messaoud, le rassemblement devant l'ambassade d'Algérie organisé par le Collectif de solidarité qui s'est créé le 20 avril 2010 pour dénoncer le lynchage des femmes, l'impunité des assassins et la complicité du pouvoir algérien. 

Face à l'inertie des pouvoirs publics algériens, une mobilisation internationale naît en solidarité avec les travailleuses agressées de Hassi Messaoud. A Paris, le Collectif de Solidarité défilait pour la première fois ce 1er mai. Pour l'instant, non seulement le gouvernement algérien nie la gravité des faits, mais il va jusqu'à accuser les victimes de manipulation. Comme en 2001, les travailleuses de Hassi Messaoud continuent d'être agressées.

L’hôtel El-Aurassi a abrité, hier, un colloque international sur les victimes du terrorisme et la réconciliation nationale. C’est la seconde rencontre du genre, initiée par l’Organisation nationale des victimes du terrorisme (ONVT), après celle de mars 2008.

J’ai frémi de douleurs lorsque j’ai appris l'horreur dont sont victimes des femmes travailleuses à Hassi Messaoud. Une fois la nuit tombée, des dizaines de lâches armés jusqu'aux dents se sont transformés en justiciers de l’ordre moral, en traquant des travailleuses jusque dans leurs modestes logements pour marquer leur chair du sceau de l’infamie et leur infliger les pires sévices. Singulièrement, pour m’extraire du choc que je venais de subir par cette lugubre nouvelle, Kateb Yacine est venu à ma rescousse pour me dire : «Une femme libre, les scandalise! ». Par Djemila Benhabib.

يطالب الموقعون على هذا البيان بحماية النساء في منطقة حاسي مسعود ووضع حد للحماية المقدمة لمرتكبي الجرائم ضدهن. لقد تلقت الشكبة على مدى الأسابيع الماضية من منظمات المجتمع المدني والإعلام الجزائري بيانات ومعلومات عن هذه الجرائم، وهو ما يذكرنا بالأيام الصعبة في تموز- أيلول من عام 2001 حيث شهدت تلك الأيام "تعذيب، ورجم واغتصاب النساء في المنطقة بل ودفنهن حيات"، ويمكن الحصول على تفاصيل أكثر من الملف الذي أعدته الشبكة عن ذلك على الرابط.

يطالب الموقعون على هذا البيان بحماية النساء في منطقة حاسي مسعود ووضع حد للحماية المقدمة لمرتكبي الجرائم ضدهن. لقد تلقت الشكبة على مدى الأسابيع الماضية من منظمات المجتمع المدني والإعلام الجزائري بيانات ومعلومات عن هذه الجرائم، وهو ما يذكرنا بالأيام الصعبة في تموز- أيلول من عام 2001 حيث شهدت تلك الأيام "تعذيب، ورجم واغتصاب النساء في المنطقة بل ودفنهن حيات"، ويمكن الحصول على تفاصيل أكثر من الملف الذي أعدته الشبكة عن ذلك على الرابط.

Syndicate content