Media

17/2/2015

Mariam Diallo-Dramé, présidente fondatrice de "l'Association Femmes Leadership et Développement Durable" (AFLED) du Mali, et WLUML networker, a reçu la Médaille du Mérite, décernée par le gouvernement du Mali en janvier. Ici, elle parle à WLUML au sujet de sa vie et sa travail.

10/2/2015

La laïcité est mise à l’épreuve dans plusieurs États d’Afrique subsaharienne qui l’ont gardé comme principe de gouvernance. Or sa préservation est importante pour les femmes, car elle permet de protéger leurs droits citoyens de toute intervention religieuse qui n’a jamais été aussi conservatrice et liée à la ‘droitisation’ complice du politique.

9/2/2015

LETTRE OUVERTE À LA GAUCHE ET À L’EXTRÊME GAUCHE

jeudi 5 février 2015, via SIAWI

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

NOUS sommes en train de nous faire massacrer par VOTRE ennemi secondaire !

Lettre ouverte à la gauche et à l’extrême gauche

4 février 2015-02-04

Pendant que vous ne voyez que l’impérialisme US (et aucun autre) et le capitalisme qui exploite les masses dans les pays à majorité musulmane et dans leurs diasporas, des enfants sont assassinés dans leurs propres écoles au Pakistan, comme ils le furent en Algérie pendant les années 90 ; et les journalistes, les intellectuels, les artistes, les militants de nos mouvements de gauche (mais pas ceux de droite) sont décimés en Afrique du Nord, au Moyen Orient et en Asie du Sud. 
Les gens dans nos pays ne sont pas des diplomates représentant leurs gouvernements corrompus et peu démocratiques : pourquoi les attaquer ?

5/2/2015

L’histoire de comment la chanteuse Sonita Alizadeh a résisté à la pression de la famille de se marier et a voyagé de Téhéran jusqu’à Utah après son talent a été nourrie par les networkers à travers le monde.

3/2/2015
Fatou Sow, Directrice International, WLUML
 
Les attentats des 7 et 9 janvier 2015 contre la rédaction de Charlie Hebdo et un supermarché juif et à Paris ont causé de profondes émotions et affecté toutes les sensibilités. 

8/10/2014

Notre époque est marquée par la montée des extrême-droites religieuses – non pas parce qu’on assisterait à un revivalisme religieux mais plutôt au fait que des mouvements politiques d’extrême-droite et des gouvernements utilisent la religion pour asseoir leur suprématie politique. C’est une conséquence directe du néo-conservatisme et du néo-libéralisme ainsi que des politiques sociales de communautarisme et de relativisme culturel. L’universalisme, la laïcité et les droits liés à la citoyenneté sont abandonnés et ce sont la ségrégation des sociétés en ‘communautés’ basées sur l’ethnicité, la religion et la culture qui deviennent la norme.

22/9/2014

Que l’on croit ou pas qu’une intervention militaire US/Europe contre l’Etat Islamique soit une stratégie vouée à l’échec,
que l’on prévoit ou pas que le fait de choisir la mauvaise stratégie pourrait plonger la région dans le chaos pour des décennies et amener encore plus de combattants à rejoindre l’EI,
que l’on considère ou pas qu’une intervention militaire ne ferait que servir de couverture à l’impérialisme au Moyen Orient,
que l’on soit conscient ou pas du fait que, dans le passé, les droits humains ont servi de justification aux opérations militaires,
que l’on soit ou pas un pacifiste jusqu’au-boutiste, opposé à toute guerre quelle qu’elle soit, y compris contre Hitler (ou les nouveaux Hitlers de notre temps, qu’en Algérie nous appelons depuis les années 90 des fascistes-verts),...

16/9/2014

Maimouna Makoar Diouf fait partie du réseau WLUML au Sénégal. Veuillez cliquer ici pour voir l'article original publié sur ajonews.

La Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF), engage les États signataires qui ont pris l’option d’éliminer toute forme de discrimination à l’égard des femmes, et à favoriser leur plein développement dans les domaines politiques, économiques, sociaux, culturels et civils. Cela passe par la modification des lois et la prise de mesures de divers ordres par les pouvoirs publics de l’Etat partie.

4/8/2014

Les individus et organisations sous-signés expriment leur inquiétude devant la violence croissante à laquelle fait face l'organisation de femmes pour la paix: Femmes en Noir - Belgrade, et en particulier sa fondatrice Stasa Zajovic, qui a été visée de façon répétée au cours des derniers mois par des individus et des groupes politiques d'extrême droite, en même temps qu'elle était harcelée par la police et la justice de son pays.

7/5/2014

“Si nous oublions ces filles, cela signifie que nous oublions nos propres sœurs, notre propre peuple” Malala Yousafzai[1]

WLUML est en rage devant l’enlèvement de plus de deux cents filles à Chibok, dans l’État du Bornou, au nord-est du Nigeria, dont le sort n’est toujours pas clair. Nous partageons la peine de leurs familles et soutenons leur appel à les faire revenir saines et sauves. Nous pressons urgemment le gouvernement nigérian de faire tout ce qui est en son pouvoir pour les ramener à leurs familles et s’assurer ensuite qu’elles reçoivent un soutien médical et psychologique et l’assistance de la communauté internationale. Nous témoignons notre solidarité au peuple et aux organisations de la société civile au Nigeria qui font opposition et résistance à la montée des forces politiques islamistes armées qui manipulent et font un usage abusif du nom de l’islam pour justifier leur stratagème terroriste brutal.