Nouvelles

21/9/2010

Ce recueil assemble une dizaine d’enquêtes conduites dans les différents pays du Maghreb (Libye, Tunisie, Algérie, Maroc, Mauritanie), qui cherchent à élucider les conditions dans lesquelles se crée une économie sociale des sexualités, plus diverse que ne le laisse supposer le paradigme d’une « personnalité arabo-musulmane ». Refusant les perspectives « orientalistes » (une sexualité arabo-islamique expliquée à partir des textes sacrés), culturalistes (une configuration maghrébine de la sexualité), moralistes (des sociétés corrompues par l’Occident) ou militantes (défense des libertés individuelles, féminisme, islamisme), ces ethnographies contemporaines restituent les tensions entre individualisme et ethos communautaire, entre prescriptions nationales et locales, entre éthique occidentale et prédication religieuse, l’une et l’autre intensément médiatisées. 

20/9/2010

La journaliste et militante des droits de l'Homme Shiva Nazar-Ahari a été condamnée à six ans de prison, notamment pour "conspiration" et "propagande contre le régime", selon son avocat cité dimanche par plusieurs journaux. Mme Nazar-Ahari, libérée sous caution la semaine dernière après neuf mois de détention, risquait la peine de mort pour avoir été accusée d'être "ennemie de Dieu" lors de son procès.

16/9/2010

La plateforme est conçue pour faciliter le partage de connaissances et d’opportunités entre générations. 
Voici comment y participer : * Contribuez au contenu:

14/9/2010

Rhonda  Copelon, avocate et professeure américaine de renom s'est éteinte à l'âge de 65 ans. Féministe,  militante  pionnière des droits des femmes, Rhonda a consacré l'essentiel de son énergie à constituer une base juridique pour porter devant de très nombreuses juridictions nationales et internationales les Droits Humains et plus particulièrement la défense spécifique des droits des femmes.

10/9/2010
Au Kurdistan irakien, des femmes menacées de crimes d'honneur passent des années dans des refuges. Rencontres. (D'Erbil, Irak) Prostrée sur sa chaise, Noora [les prénoms ont été modifiés], 19 ans, articule d'une voix feutrée :« Cela fait trois ans que je vis dans des refuges. Si je sors, on me tue. »
3/9/2010

Contrairement à ce qui est dit ici et là, nous vivons l’émergence d’un camp laïque progressiste dans nombre de pays arabo-musulmans. Bien évidemment, la nature répressive et corrompue de leurs régimes politiques et les risques mortels que leur font courir également les mouvements islamistes obligent parfois ces groupes à agir dans la clandestinité ou la semi-clandestinité

31/8/2010

Des centaines de personnes se sont données rendez-vous ce samedi, 28 aout sur la place du Trocadero, pour dire leur soutien total à Sakineh Mohammadi Ashtiani et pour crier leur colère contre cette pratique barbare qu'est la lapidation. 

26/8/2010

Un homme qui déjeunait à la terrasse d’un restaurant du centre de Lyon a été agressé pour ne pas avoir respecté le ramadan. Il déjeunait à la terrasse d’un restaurant du centre de Lyon, le week-end du 15 août, quand trois jeunes se sont jetés sur lui parce qu’il ne respectait pas le jeûne du ramadan. Ce père de famille d’origine sénégalaise, habitant Vénissieux, a été frappé à la tête avec une bouteille en verre, puis à coups de chaise. Transportée en urgence à l’hôpital, avec une fracture à l’arrière du crâne, la victime a dû être trépanée. L’agression a été filmée par une caméra de vidéosurveillance, mais les images de mauvaise qualité ne permettent pas d’identifier les agresseurs. Le parquet de Lyon a ouvert une enquête préliminaire. Selon nos informations, le gérant du kebab, qui craint des représailles, pourrait témoigner sous X.

26/8/2010

 À l’occasion de l’opération “100 villes pour Sakineh”, le Mouvement Ni Putes Ni Soumises, et la Ligue du Droit International des Femmes se mobilisent et organisent un rassemblement à Paris. Le même jour qu’à Berlin, New York, Madrid ou Tokyo, rassemblons nous pour nous opposer au traitement infligé à la jeune iranienne Sakineh, accusée d’adultère !

25/8/2010

La Campagne mondiale «Arrêtons de tuer et de lapider les femmes» et le Réseau international de solidarité Femmes sous lois musulmanes (WLUML) condamnent les punitions violentes, commises récemment par les Talibans en Afghanistan. Dimanche dernier, les Talibans ont exécuté par lapidation un couple dans la vingtaine, dans un village contrôlé par leurs forces à Kunduz, dans le nord de l’Afghanistan. Ce couple s’était enfui au Pakistan pour se marier, même si l’on avait raconté qu'’ils avaient été fiancés à d’autres personnes. Peu de temps après, ils retournaient ensemble dans leur village de Mullah Qulli, dans la région de Archi au Kunduz. Certains rapports indiquent que leurs familles avaient accepté de les marier, tandis que d’autres affirment que le jirga avait décidé de leur pardonner, si l’homme s’acquittait d’une compensation. Les Talibans les arrêtèrent tous les deux pour crime d’adultère et les lapidèrent, dans un bazar de la quartier de Dasht-e Archi. Ce crime a été confirmé par le gouverneur de Kunduz, Mohammad Omar.