Ressources

Cover image
13/6/2011

Au Sénégal, les femmes et les fillettes en situation de handicap sont, tous les jours, confrontées à des violences physiques et sexuelles (sévices physiques, viols, mariages précoces et forcés, rejet ou viol par le conjoint,…) et des abus psychologiques (préjugés, mépris, insultes, rejet,…). Leur handicap les expose quotidiennement à des préjugés culturels qui prennent diverses formes, tout au long de leur vie. 

9/6/2011

Cette étude par Shaina Greiff porte sur les violences culturellement justifiées à l‟encontre des femmes, la manière dont la "culture" est utilisée pour justifier ces violences et les différentes formes qu‟elles peuvent revêtir. Des recommandations pour que les choses changent sont également formulées dans cette étude. Les enquêtes sur la „culture‟, les femmes et la violence ont été menées dans le cadre de la campagne mondiale « Arrêtons de tuer et de lapider les femmes » (ATLF), avec des partenaires au Sénégal, en Afghanistan, au Nigéria, au Pakistan, en Indonésie, en Iran et au Soudan. 

Cover image
22/3/2011

Ce document par Ziba Mir-Hosseini fait partie d’une étude transnationale sur les lois relatives à l’adultère, commanditée par Femmes sous lois musulmanes (WLUML). La tradition juridique islamique traite tout rapport sexuel hors mariage comme un crime. La principale catégorie de crimes de ce type est la zina, qui s’entend de tout rapport sexuel illicite entre un homme et une femme. 

Cover image
16/9/2010

En Iran, un an après les élections contestées de 2009, le mouvement des femmes est confronté à une répression croissante de la part des autorités. Nous publions un article de Leila Mouri, qui examine l’impact des restrictions gouvernementales sur le statut des femmes et sur leur activisme, aujourd’hui, en Iran. Toujours, à propos de l’Iran, nous faisons le point sur les événements dans l’affaire de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, dont la condamnation à mort par lapidation, depuis lors ‘commuée’ en condamnation à mort par pendaison, a suscité, le mois dernier, une attention presque sans précédent dans les médias internationaux.

Cover image
23/8/2010

Dans ce bulletin, il y a des nouvelles sur le 4ème Institut pour le Leadership féministe du réseau Femmes sous lois musulmanes (WLUML), qui s’est tenu du 9 au 20 novembre 2009, à Dakar, Sénégal. La conférence a permis de renforcer les capacités en leadership, tout en encourageant la solidarité globale et la mise en place de réseaux entre femmes de divers contrées et communautés musulmanes.

Cover image
12/5/2010

Une publication de Alternatives, une organisation non gouvernementale de solidarité et de développement international fondée en 1994. En Irak, Alternatives met en oeuvre un programme qui vise à favoriser l’émergence d’une société civile dynamique et de médias pluralistes et indépendants, capables de promouvoir les droits économiques, sociaux, politiques et culturels: www.alternatives.ca

Cover image
5/5/2010

Dans ce numéro, nous sommes heureuses du lancement du programme « Les femmes revendiquent et redéfinissent les cultures : affirmation des droits sur le corps, le soi et les espaces publics », une entreprise menée conjointement par Femmes vivant sous lois musulmanes et l’Institut IWE, qui rassemblera des femmes du monde musulman pour leur permettre d’examiner et de débattre de la façon dont les systèmes culturels, traditionnels et religieux sont utilisés comme instruments de légitimation de l’oppression qu’elles subissent.

Cover image
11/11/2009

Le présent ouvrage est un jalon important vers la reconnaissance de la contribution majeure des femmes défenseures des droits humains dans la promotion et la protection des droits humains et que cette reconnaissance publique les renforce dans leur rôle de défenseurs. Ce guide s’est nourri des victoires remportées par les femmes défenseurs des droits humains, notamment des succès de trois années de campagne internationale sur les femmes défenseures des droits humains.

Cover image
21/10/2009

La Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes a été adoptée le 18 décembre 1979 par l’Assemblée générale des Nations Unies. Elle est entrée en vigueur en tant que traits international le 3 septembre 1981 après avoir été ratifiée par 20 pays. Dix ans après son adoption, en 1989, c'est presque une centaine de pays qui se sont engagés à respecter ses clauses.

Cover image
21/10/2009

L'Assemblée générale proclame la Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effective